J’incarne à merveille l’utilisateur final

Je suis un observateur de Windows, du monde du logiciel libre et des communautés GNU / Linux depuis de nombreuses années maintenant. Cela fait un moment que je gravite autour de ces mondes. Je me considère comme un spectateur assidu. J’ai fait quelques remontées de bugs mais je n’ai jamais codé (sauf du Basic et de l’Assembleur dans les années 80). Mais je suis un utilisateur expérimenté, expert installeur Windows &  distributions GNU / Linux, forcené des logiciels et usages numériques innovants, dresseur de Wi-fi et formateur officieux spécialisé Excel, Word, WordPress, Evernote, Libreoffice, Outlook… (tous et toutes, ami.e.s, collèges, famille bénéficient de mon soutien psychologique presque 24h/24 :p ).

Je suis tombé dedans très tôt : 1981 d’abord, avec TI 99 et un magnétophone à cassettes pour sauvegarder mes programmes. Je me souviens aussi de la découverte de Windows 3.11 quelques années plus tard sur PC et de la révolution mentale procurée par la découverte d’un OS étranger pour PC autre que Windows alias Mandriva 2006.

Je suis passé par de nombreux matériels et systèmes d’exploitation PC, mobiles et tablettes. Des tests, des installations, des configurations, des crashs, des réinstallations, des déceptions et des joies. Après avoir passé beaucoup de temps à chercher un environnement numérique stable, efficace et le plus libre possible, j’ai depuis quelques temps « posé mes valises » et arrêté de sauter d’une distribution à l’autre, d’un écosystème à l’autre.

Je veux que cela marche, correctement et tout de suite. J’incarne à merveille l’utilisateur final qui veut un truc joli et fonctionnel. C’est devenu un jeu simple et minimaliste : « si ça marche, utilise le. Tant que ça marche, utilise le. »

A chacun de trouver l’outil qui lui convient et de l’user jusqu’à la corde.

Mon PC de boulot est sous Windows avec Office 365 et le client Evernote. Je l’utilise à fond pour travailler. C’est parfait.

A la maison, je suis en dual boot Windows / Xubuntu, le premier pour jouer de temps en temps et le second pour surfer et écrire.

Le but aujourd’hui est d’être dans un environnement productif et stable, ce qui est maintenant possible quand on a un usage classique de l’outil numérique, que ce soit sous Windows, Linux ou Mac. Le monde du logiciel libre ou celui du modèle privatif, nul n’est parfait et chacun trouve sa place dans mes usages numériques, selon le cadre imposé et les circonstances rencontrées.

Déjà 4 avis pertinents dans J’incarne à merveille l’utilisateur final

  • Pierre
    « Aucun des deux mondes, libre ou privatif, n’est pas parfait » la double négation fait dire le contraire de ce que vous pensez il me semble ;)
  • Bel étalage :)
    Je suis en phase de switch : Ubuntu me décevant (machine vieilles = Ubuntu avec Gnome sui rame), je suis sous Windows 10.
    Moins de soucis au final (tout marche out of ze box), si on oublie l’espionnage MS et la gestion des mises à jour toujours aussi lolesque (ou catastrophique)…
  • Steven
    Bonjour Gilles,
    tu devrais laisser une chance à Xubuntu (si tu cherches la stabilité la version avec support à long terme d’avril 2018 (18.04.2) vient tout juste de sortir avec le noyau Linux 4.18). Xfce est vraiment un environnement très agréable. Il est sobre, joli, extrêmement personnalisable et très léger. Sur d’anciennes machine ça fonctionne très bien.
    Steven

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.