Logiciel libre : guide ultime pour tout savoir

Le logiciel libre se présente comme ouvert et gratuit. Ouvert parce que son code (le système qui définit son comportement) est fourni sous une forme qui permet de comprendre son fonctionnement et d’apporter des changements. En cela, le logiciel libre s’oppose aux logiciels propriétaires qui sont livrés uniquement sous forme compilée, compréhensible pour un ordinateur, mais pas par l’Homme.

Le concept de Logiciel libre apparaît dans les années 80. Richard Stallman, dans la première moitié des années 80, décrit pour la première fois ce concept. En association avec d’autres personnes, il va formaliser et populariser à travers le projet GNU (Gnu is Not Unix) et la Free Software Foundation (FSF). En effet, Richard Stallman crée le 4 octobre 1985 la Free Software Foundation. Cette organisation a pour rôle, la promotion du logiciel libre et la protection des utilisateurs.

C’est quoi le logiciel libre ?

En 1986, la FSF propose une ébauche de définition du Logiciel libre. Un logiciel est dit libre s’il attribue à son utilisateur certaines libertés, à savoir :

  • la liberté de copier un programme et de le redistribuer sans que son utilisation en soit compromise ;
  • la liberté de modifier un programme de façon à le contrôler, à travers l’accès au code source du logiciel.

D’autres définitions vont suivre par la suite. On peut encore dire qu’un logiciel libre ou free software en anglais, renvoie à un logiciel qui garantit la liberté des utilisateurs. Ces derniers, jouissent de plusieurs libertés sur le logiciel : exécuter, copier, distribuer, étudier, modifier et améliorer. Logiciel libre ne fait pas référence au prix. Peu importe comment vous vous procurez le logiciel, gratuit ou payant, la liberté reste la même. Vous disposez même de la liberté de vendre des copies. En effet, logiciel libre ne veut pas dire qu’il ne peut pas être commercialisé. Mais plutôt, un programme libre présente les caractéristiques suivantes : utilisable, développable et distribuable dans un cadre commercial. Cette règle est d’une importance capitale. En l’enlevant, le logiciel libre devient incapable d’atteindre son objectif.

Un logiciel libre fait référence aussi un logiciel distribué selon une licence libre. Un logiciel libre peut être utilisé, modifié et redistribué sans aucune restriction, par la personne à qui il a été vendu ou qui l’a acquis gratuitement. Un tel logiciel peut être étudié, critiqué et corrigé. Ce qui lui confère un statut fiable et réactif.

Quatre libertés du logiciel libre

Les Logiciels libres sont caractérisés par 4 libertés fondamentales, à savoir, la liberté : d’exécuter, de copier, de distribuer et de modifier. Ces 4 libertés expriment le contrôle qu’exercent les utilisateurs sur le programme. S’ils ne peuvent pas le contrôler, le logiciel est dit « non libre ».

L’âme même du logiciel libre est exprimée dans la liberté d’utiliser le logiciel, de copier le logiciel, d’étudier le logiciel et enfin la liberté de modifier et de redistribuer les versions modifiées. Lorsque ces quatre libertés fondamentales sont garanties, on peut donc parler de logiciel libre.

5 Logiciels libres les plus connus

Ils existent une pléthore de logiciels libres. Chacun d’entre eux appartient à une grande famille. Nous avons des logiciels libres dans des familles varié tels que : les navigateurs, les lecteurs courriels, la bureautique, la publication assistée par ordinateur, la création de diagrammes, traitement de l’image, lecteur multimédia, messagerie instantanée, traitement de son, partage de fichiers, création de sites internet, client FTP, archivage, stockage de fichiers chiffrés, base de données, système d’exploitation, pare-feu, les jeux, etc.

Firefox

Firefox est un navigateur libre et gratuit, créé par la Mozilla Foundation. C’est en 2002 que voit le jour le projet Firefox, c’est alors une branche expérimentale de Mozilla avec aux commandes David Hyatt et Blake Ross. Le 23 septembre 2002, la première version est publiée sous le nom de « Phoenix ».

Le 14 avril 2003, ce nom est changé, par un nouveau nom « Firebird ». La fin du mois d’avril 2003 apporte une annonce de la Mozilla Foundation, prescrivant de se référer désormais au navigateur en utilisant le nom « Mozilla Firebird ». Sous la pression de la communauté des membres, le nom est de nouveau changé le 9 février 2004, pour devenir « Mozilla Firefox ».

Ce logiciel se présente comme une alternative plus rapide et privée pour résoudre le problème d’insuffisances des navigateurs tels qu’Internet Explorer, Chrome, etc. Il est disponible sur PC (macOS), BSD, GNU/Linux, Solaris et Windows. Firefox, c’est aussi plusieurs versions, plusieurs extensions, plusieurs fonctionnalités.

Thunderbid

Thunderbird à ses débuts est nommé « Minotaur », mais le projet ne prospère pas. Il est littéralement étouffé par le succès de Firefox qui prend son envol dans la même période sous le nom de « Phoenix ». Finalement, c’est le 14 avril 2003 que « Minotaur » prend le nom de Mozilla Thunderbird. Cette application de messagerie se présente gratuite, configurée et personnalisée facilement.

Il se montre aussi respectueux de la liberté et totalement financé par des dons des utilisateurs. C’est un projet open source, tout le monde peut apporter des idées, des conceptions, du code et du temps pour aider les autres utilisateurs. Dédié au début au courrier électronique, aux groupes de discussion et ainsi qu’aux flux RSS et Atom.

Avec le concours du temps, il acquiert de nouvelles fonctionnalités telles que l’agenda, le gestionnaire de tâches et de messagerie instantanée, devenant ainsi un collecticiel.

OpenBet

OpenBet fondé en 1996, c’est un casino logiciel, un bookmaker, une société de paris sportifs et de logiciels de jeux basés à Chiswick (Londres) au Royaume-Uni. Il fournit aussi des bookmakers, des loteries nationales et d’autres organismes de paris.

Ce programme est conçu de sorte que les utilisateurs puissent parier et jouer dans plusieurs langues. Plusieurs devises y sont utilisées. Il fonctionne sur plates-formes, comme le Web, les mobiles, les points de vente, les centres d’appels, etc. Les clients de OpenBet sont assez nombreux et l’on peut compter parmi eux : Paris Mutuel Urbain en France, Ladbrokes, William Hill, les loteries d’État canadiennes, etc.

VLC média Player

VLC média player, à la base est VideoLAN Client. Il se distingue au début comme client pour le projet VideoLAN avec pour but la création d’un logiciel capable lecture de vidéos via un réseau informatique de l’École centrale Paris. Publié premièrement sous licence GNU GPL le 1er février 2001. VLC est développé par VideoLAN et Jean-Baptiste Kempf en France.

C’est un lecteur multimédia pour de multiples plates-formes, gratuit et présentant un code source ouvert. Il fonctionne sous près de 20 plates-formes, parmi lesquelles : Windows, GNU/Linux, BSD, MacOs, Android, etc. Il distribué sous GPL, il est disponible dans 69 langues. Il lit la plupart des fichiers multimédias, des DVD, des CD audio, des VCD, etc.

OpenOffice.org

OpenOffice.org publié par Sun Microsystems premièrement le 13 octobre 2000, avec pour objectif de fournir une suite bureautique basée sur StarOffice, libre et gratuite. Le fruit de cette opération est diffusé en gardant le même nom et sous des licences multiples.

Ce produit fonctionne sur plusieurs plates-formes, dont Windows, Linux, Solaris, etc. Le 1er mai 2002, la première version d’OpenOffice est publiée. OpenOffice.org est un système de modules exerçant les uns sur les autres actions en vue de la création et la modification des documents bureautiques.

Ces documents peuvent être : des articles, des tableaux de chiffres, des lettres, etc. Ces opérations de création et de modification sont rendues possibles, par six modules : — le traitement de texte (Writer), — le tableur (Calc), — le module de présentation (Impress), — le module de dessin (Draw), — le module de bases de données (base), — l’éditeur d’équation mathématique (Math).

En 2011, Oracle cède le nom de marque OpenOffice.org à la fondation Apache. Dès lors, une suite bureautique est éditée sous le nom Apache OpenOffice. Mais la propriété du site internet est conservée sous le nom OpenOffice.org.

Quels sont les avantages à utiliser des logiciels libres ?

L’un des objectifs principaux des logiciels libres est de conférer à l’utilisateur le contrôle sur son appareil (mobile ou ordinateur) et sur les logiciels. Ils répondent à un grand nombre de besoins des très Petites Entreprises. Les logiciels libres présentent plusieurs avantages : le respect des standards ouverts, l’absence de coût de licence, la flexibilité, la sécurité, la pérennité.

  • Le respect des standards ouverts : les dimensions caractéristiques des données qu’ils utilisent sont documentées. Ils permettent de changer facilement de logiciel si celui que vous utilisez ne convient plus à vos attentes. Ou encore si vous êtes attiré par un autre logiciel qui vous apporte plus de fonctionnalités et répond mieux à vos demandes. Avec les logiciels libres, on peut utiliser deux logiciels pour traiter un même type de fichier.
  • L’absence de coût de licence : Ils sont distribués selon une licence libre. Si en vérité les logiciels libres ont besoin de financement de la part de leurs utilisateurs pour se développer au mieux, il n’en demeure pas moins qu’ils sont gratuits. Leurs droits d’utilisations ne sont pas liés au versement d’une somme d’argent. 
  • La flexibilité : l’accès aux codes sources des logiciels libres permet de le modifier afin de le personnaliser. La participation des utilisateurs est importante pour le développement des logiciels et c’est leur action qui maintient ce développement.
  • La sécurité : à travers encore l’ouverture du code, les corrections de sécurité sont proposées rapidement par les utilisateurs associés aux logiciels libres.
  • La pérennité : les logiciels libres sont issus de deux groupes, de la communauté des membres et des éditeurs open source. Les utilisateurs assurent la pérennité du logiciel surtout par leur grand nombre et par la distribution du logiciel.