Valeurs partagées, intérêts communs, somme d’individualités

Parfois je me demande ce qui rassemble des utilisateurs de Debian, Mageia, OpenBSD, CentOS et les autres. Je pourrais répondre grossièrement le Libre, le partage mais la vérité c’est que chaque communauté est différente, a des objectifs divergents, des moyens, des outils, des idées bien à elle. Au final on génère de la concurrence car il faut bien choisir une distribution, un format de package, une rolling/semi-rolling/stable, une communauté.

Ce qui nous rassemble ce sont des valeurs partagées et des intérêts communs, ce qui nous divise ce sont les objectifs et les moyens d’y parvenir.

Au sein d’un projet on ne devrait pas parler d’un groupe de contributeurs mais d’une somme d’individualités. Chaque personne influence le projet par sa personnalité.

Je me suis souvent effacé devant le groupe, c’est ma façon d’être et de participer à un groupe. J’avais tort. Il faut développer nos individualités, s’exprimer pleinement. Nos différences ne nous rapprocheront peut-être pas mais elles nous enrichiront individuellement et collectivement.

Déjà un avis pertinent dans Valeurs partagées, intérêts communs, somme d’individualités :

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.