J’ai supprimé des commentaires

Mon Internet est mort mais j’arrêterais bientôt de vous gonfler avec ça car 1/ J’ai digéré la nouvelle 2/ La contre-attaque commence

Je pense qu’il est important de sensibiliser à ce que vivent les personnes qui créent, publient, partagent pour rappeler aux internautes leur rôle et leurs responsabilités dans ce qu’est devenu le net. La vie faisant bien les choses… j’ai supprimé mes 4 premiers commentaires.

Avant toute chose je voulais souligner et témoigner de mon amertume, de ma déception, de ma profonde tristesse d’en arriver là. Ça ne me fait pas plaisir de supprimer des commentaires, vraiment pas. C’est « juste » devenu nécessaire, c’est terrible de dire ça.

Contexte

Plantons le décor et parlons du contexte. Je publie Une cagnotte pour Péhä. Voici l’ambiance.

Je m’appelle Ange, j’ai 3 ans et je suis atteint d’un syndrome cérébelleux, mon cervelet ne fonctionne pas bien. Marcher, parler, me concentrer, me demandent de gros efforts. Pour faciliter mon quotidien, j’aimerais avoir ma chambre au rez-de-chaussée, car monter et descendre les marches de l’étage est un défi quotidien très dangereux pour moi.

Pour faire ma chambre il reste environ 10 000 euros à financer sur un coût total de 20000 euros, c’est une grosse somme mais chaque geste compte et nous rapproche un peu plus de la réalisation de ce projet.

Et le dernier message de sa mère sur cette cagnotte.

Coucou tout le monde.

Pour commencer, mille mercis à vous tous qui faites que la cagnotte bouge et que le futur rêve de ange devienne réalité.

Depuis 15 jours la vie de ange est bien compliquée. Il a chuté de sa hauteur du coup 4 dents de tombées, plus fracture de la mâchoire qui n’a pas été vue aux urgences. Il est resté 5 jours avec cette vilaine fracture d’où un début d’infection. L’opération a eu lieu mardi en urgence. Elle s’est très bien passée mais depuis, ange n’a pas fait le (deuil) de ses dents et du coup il nous fait un blocage alimentaire. S’il ne mange pas plus que maintenant il devra être hospitalisé pour lui mettre une sonde alimentaire.

Merci de votre soutien de votre aide à tous.

N’hésitez pas à continuer à partager la cagnotte.

swagger tireur de frites

Le 26/04/2018 10:53 par swagger tireur de frites.

Ça suinte le politiquement correct et le sucré consensuel, j’en ai la larme à l’oeil ;)

Le 26/04/2018 10:53 (quelques secondes plus tard) par swagger tireur de frites.

Y a jamais de cagnottes pour les pauvres français chômeurs ?

Je considère le spam comme du courriel non sollicité, de la pub pourrie. Je me demande sincèrement si et pourquoi on ne devrait pas considérer ces « commentaires » comme du vrai spam. J’entends par là leur retirer l’humanité qu’ils sont censés contenir (et qu’ils ne contiennent justement pas), ne pas les considérer comme le message d’une « personne ». Ce n’est pas de la publicité, ce n’est pas un bot qui l’a envoyé mais c’est tellement méprisant que ça me pousse à me demander si ça doit être lu ou « juste » balancé automatiquement à la corbeille. Retirer l’humanité de ce message, peu importe que quelqu’un l’ai pensé et écrit, ça ne vaut pas mieux qu’un traitement automatisé, la considération de spam et le déplacement à la corbeille.

Je vous invite à vous mettre dans mes pompes, à réfléchir à ce que j’ai pu ressentir en les lisant. Ensuite pensez à ce que pourrait ressentir la mère de Ange et Péhä. Est-ce que vous vous rendez compte du mépris, du manque de respect et de considération d’autrui ? Je me demande sincèrement si quelqu’un va se dresser dans les commentaires pour prendre la défense de swagger, minimiser son action ou argumenter, tenter une explication.

Je repense à Arpinux et nos échanges sur les commentaires. Je disais que c’était de la responsabilité de celui qui publie l’article et valide les commentaires de voir si il « communique », « laisse passer » la haine. Pour ma part je la bloque. Alors camarade j’aurais dû publier ces commentaires ? Quels sentiments ils t’inspirent à toi Arp ?

Jojo

Je parle souvent du contexte, il est primordial pour comprendre les choses. Ci-dessous le premier commentaire reçu sur la cagnotte de Péhä.

Le 24/04/2018 10:40 par Jojo.

Bof, je vois pas trop le rapport avec le libre… Ok c’est triste, mais c’est pas le seul mec du libre avec des problèmes financiers ou de santé, alors si on devait tous les soutenir eux en plus de leurs projets, on s’en sortirait jamais. Je préfère filer du pognon pour voir des lignes de code en échange.

Difficile d’avoir des remords en supprimant les commentaires de swagger qui est méprisant, Jojo avance une argumentation, il dit juste ce qu’il pense, il réagit à l’article. Cette banalité est problématique, il se moque des conséquences, il est irresponsable. Moi j’imagine Péhä lire son commentaire juste après l’article et perdre foi en l’humanité.

Il y en a peut-être certains qui se disent que Jojo n’a pas tort… Une majorité écrasante de contributeurs à des logiciels libre (ou open source) le font sur leur temps libre, c’est-à-dire dans la vie réelle après le boulot, la bouffe, les problèmes de santé, les gosses, les courses, les tâches ménagères, etc. C’est l’ensemble des priorités hautes, le prioritaire ensuite vient le temps de la contribution sur le temps libre restant. Bizarrement avec un bras cassé ou un gamin à l’hôpital, on code moins vite. L’erreur se situe dans « les soutenir eux en plus de leurs projets ». Ne vous y trompez pas, si vous aimez Firefox, mpv, Caja alors ce sont les personnes qui bossent dessus qu’il faut soutenir. Un projet est porté par des contributeurs, c’est eux qui FONT, un logiciel ne se code pas lui-même avec ses petites papattes. Dire que vous aimez le logiciel libre en oubliant les personnes derrière, c’est se fourvoyer, passer à côté de l’essentiel.

J’ai supprimé ce commentaire non pas parce que Jojo a tort de mon point de vue, on se trompe tous, on a tous le droit à l’erreur mais parce qu’il m’était insupportable de penser qu’il serait lu en premier commentaire par tous et surtout Péhä. Censure, injustice, toute puissance ou parti pris du blogueur, faites votre choix et dites ce que vous en pensez dans les commentaires.

Prestatairesweb mathias

Le contexte encore, l’article BorgBackup, borg pour les intimes a été publié le 21/08/2016.

Le 01/05/2018 10:44 par Prestatairesweb mathias

Ah ouis ça a l’air intéressânt ^_^

Certains blogueurs se diront que c’est un commentaire bateau (ou passe-partout) avec l’URL pointant vers un site pro/commercial, c’est en effet une pratique courante sur les blogs pour faire de la publicité « déguisée ». Cette fois non, l’URL pointe vers un utilisateur Mastodon. C’est le « Prestatairesweb » qui me gêne, qu’est-ce qu’il fout là ? Devant l’inutilité du commentaire qui n’apporte rien et sur un article de 2016, j’ai décidé de le supprimer. Je pense qu’en temps normal je l’aurais laissé… pas la bonne semaine.

Voilà ce qu’est devenu Internet

Je m’excuse sincèrement auprès de Jojo et mathias si mes propos ont pu les offenser. Ils sont évidemment bienvenue dans les commentaires. A travers cet article j’ai voulu montrer que ce n’est pas seulement au blogueur d’assumer ses propos, ses actes, engager sa responsabilité, c’est à tous ceux qui publient un contenu : Articles, vidéos, commentaires, critiques, etc.

En tant que blogueur je suis soumis au jugement, à la critique. Ici je mets en lumière des commentaires qui auraient dû être publiés, visibles par tous. Je les soumets à votre jugement, à vos critiques. Je vous tend un miroir, j’espère que vous y voyez une personne qui respecte son prochain et prend garde à ses actes.

Sans respect, on ne peut rien construire collectivement. Sans respect, vivre ensemble et faire société est impossible.

Déjà 13 avis pertinents dans J’ai supprimé des commentaires

Salut,
Je ne peux qu’approuver la démarche qui t’as amené à supprimer ces commentaires.
N’y a-t-il pas moyen, sur un article particulier, de fermer les commentaires ?
Ça permettrait de bloquer en amont les réactions inappropriées non ?
Genre: « je vous mets un article mais je vous préviens, rien à secouer des avis de chacun »
Bonne journée
Sur mon blog, j’ai mis en place une charte des commentateurs, qui reprend en gros la Loi de Wheaton (« Ne soyez pas un connard ») et il m’arrive de temps à autres à garder un « commentaire bateau », mais à supprimer le lien vers le site promotionnel.

La clé d’une bonne modération, c’est d’être raisonnablement transparent et équitable.

Ben je suis juste d’accord avec toi. Tu as bien raison de les supprimer. Car c’est toi qui publies, c’est toi qui écrit et tu as bien raison de sucrer ces commentaires inopportun, méprisant ou inutile. Oui tout le monde a des soucis, des problèmes, on en a tous, mais perso je considère les miens et ceux de mes enfants comme étant moins importants que ceux rencontrés par Ange. Alors si relayer un article, une cagnotte, des commentaires bienveillants, participer même modestement à la cagnotte peut redonner le sourire un bref instant à leur enfant, ben je le fait et cela me le donne en échange à moi-même et me donne la force de relativiser ma situation. Si ils ne comprennent pas cela, tant pis pour eux. C’est ton action de relayer et de partager, c’est mon action d’aider à ma manière et encore heureux que tu sois libre de filtrer ces commentaires nauséabonds.
J’aime les gens qui se justifie dans la modération de commentaires :)
On voit de bô trolls arriver, toussa.
Je modère à priori.
Voici comment je modère : je n’aime pas le commentaire, il saute.
C’est 100 % subjectif et je ne rends de compte à personne.
Du coup, ça saute pour des raisons inexplicables parfois (mauvaise humeur, hors contexte, spam, etc.).
Pour le prestataireweb machin, dans ce cas, je supprime l’URL :D
Sur son blog, on est chez soi, on décide de vie ou de mort de n’importe quel écrit.
Salut ,

Toi t’es un rebelle des commentaires voire carrément un sniper ha ha ha.

Tcho !

Salut ,

Raisonnablement transparent et équitable, je note.

J’aime bien « Dans le cas contraire, je suis sûr qu’il existe un plug-in WordPress qui permette d’invoquer des Plaies bibliques sur les visiteurs malvenus » sur ton Manuel doctrinaire à l’usage des commentateurs ha ha ha.

Tcho !

Salute (de 9h18),

Oui je pourrais fermer les commentaires sur un article donné mais c’est juste qu’à l’heure actuelle, je n’avais même pas pensé à cette éventualité. Fermer les commentaires sur un appel aux dons pour un gosse afin d’éviter des débordements, ou va le monde ?

Tcho !

Merci de lancer cette réflexion intéressante, en fait tu abordes indirectement des sujets beaucoup plus vastes comme l’égoïsme, la compassion ou le partage. Les commentaires que tu as effaces a propos de la cagnotte nous rappellent que nous sommes aussi, ou d’abord, égoïstes et individualistes et que l’appel au don est compliqué.

Je ne suis pas fan des commentaires, en général, sur un article de réflexion bien construit car un commentaire est souvent écrit a la va vite et pauvre. Je ne pense pas qu’ils devraient être mis quasiment au même niveau que l’article, juste en dessous, mais ont plutôt leur place dans un format type « forum » (comme cet article auquel je réagis). Je n’achète pas des œuvres avec des commentaires de lecteurs griffonnes en marge, si j’ai le choix j’évite. Le dialogue et les interactions, après avoir lu l’œuvre de l’auteur sont intéressants, je ne dis pas le contraire, mais c’est autre chose.

Par rapport a un appel au don, il y aura toujours, il y a 1000 ans, au début de l’ère internet ou de nos jours des gens pour dire des choses très désagréables. Il faut le savoir et voir quel est ton objectif, qu’est ce que tu veux montrer ou démontrer. Si tu veux montrer que l’appel au don est complique, il faut laisser tous les commentaires y compris les insultes, mais ce n’est pas a faire sur un appel au don réel, a chaud, sans l’accord des personnes demandeuses au risque de les blesser. Sur un vrai appel au don comme celui la ça n’apporte rien a part heurter ou créer la polémique, in my humble opinion. Ou va le monde? il est la ou il est actuellement et ou il est depuis des milliers d’années: ce n’est pas ton blog ni l’internet moderne qui a inventé la guerre ni la souffrance.

Coucou,
Je dois dire que je suis choqué par les commentaires que tu cites, cela je les aurais aussi supprimé, pas pour ce qui est dit, pas pour la monstruosité de la personne qui le pense, non mais pour les parents de ce garçon.

Sinon, les commentaires, je ne modère que rarement, c’est pas mon taff, je pense qu’on est tous maitre de sa pensé et qu’on doit pouvoir les traduire sur écrit. Maintenant j’ai eu quelques soucis avec dans le passé, du coup je fais un peu gaffe mais utilisant une plateforme externe pour mes commentaires, je suis plus tranquille, et tout ce qui est légale ou non, c’est disqus qui s’en occupe.

Maintenant, je comprends qu’on supprime des commentaires que tu cites, ou des insultes ou autres, mais dans un commentaire simple, un peu trollesque, quand savoir ou commence le devoir de modérer? Je prends par exemple un forum, allez au pif puisque je suis un peu en tension avec certains de chez eux, MLO, on me menace de me bannir pour ce que je dis! https://www.mageialinux-online.org/forum/topic-25035-4+une-reponse-aux-denigrements-sur-mageia.php

Bref, je ne voudrais pas tomber comme eux dans l’excès et modérer à tout va, je ne l’ai jamais fait, je ne le ferais jamais enfin je l’espère, les seuls messages qui sont supprimés actuellement chez moi ont été supprimés par l’utilisateur lui-même.

Salut ,

Oui j’ai vu que tu te fais des copains dans la communauté Mag en ce moment. Arrivé à un certain point comme celui-ci, le plus sage est celui qui s’arrête en premier. Le dialogue est rompu depuis longtemps, il n’y a plus d’écoute.

Tcho !

Bonjour. Je n’ai pas la moindre formation en informatique, mais des blogueurs m’ont fait découvrir Internet, Linux, le libre, le html, etc… Leur passion de partager m’a suffisamment motivé pour toper un nom de domaine, un hébergeur, et m’y mettre à mon tour. Je me suis posé beaucoup de questions sur la gestion des commentaires avant de publier mon 1er article. Et j’en suis venu à cette conclusion : il y a POUR MOI 3 types de com. 1) ceux qui doivent être jetés (les insultants ou pubs) 2) ceux qui peuvent être jetés (les inutiles) et 3) ceux que l’on peut garder (les gratifiants ou qui donnent des infos en +). J’ai fini par opter pour la désactivation complète des commentaires. Je passe alors à côté de ceux placés en 3), mais je gagne en temps en n’ayant pas à enlever ceux en 2) et je m’évite le mal au cœur ou la rage en ne pouvant pas lire ceux en 1). Je blogue pour mon plaisir et pour ceux qui prennent plaisir à me lire. Les autres, je m’en tape complet. Et pour répondre à ta question, j’aurai réagi de la même manière. Tchuuu

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.