Le très commode jeu du Front National

Donc voilà l’issue du premier tour fait s’affronter le fascisme capitaliste bien épais avec des grumeaux, et le bon gros fascisme xénophobe qui tâche. Il n’a pas fallu plus de quelques minutes pour que le débat public s’hystérise à un point que je n’avais jamais vu, même en 2002. Déjà, dans la minute qui suit le dévoilement du résultat, les soutiens de Fillon scandaient « la presse, on t’encule ! ». Et je vous avoue, camarades, pour le marxiste que je suis, cette séquence qui montre des petits bourgeois nantis brandir leurs petits poings rageurs avec une mine déconfite, ça n’a pas de prix :D

Mais très vite se pose une question cruciale : alors Méluche !? L’ira ou l’ira pas !? Ben non. Méluche l’ira pas. Méluche a le mérite de la constance et tient sa position jusqu’au bout. Il refuse de gueuler avec la meute. Il refuse de jouer la bête de foire. Dès lors, l’hystérie monte d’un cran. Il y a les gens qui sautent à nouveau dans le piège du front républicain et les gens qui croisent les bras et répondent « démerdez-vous ». Autant le dire derechef : je suis de ces derniers.

Oh là, là ! La belle erreur que je fais ! Je fais le jeu du Front National ! Je laisse les autres décider pour moi ! En somme :  mauvais français, je suis !

Alors déjà, je vous chie à la gueule. Et ensuite : oui, c’est évident, c’est bien moi qui fais le jeu du Front National. Non, ce n’est pas du tout :

et bien d’autres encore que j’oublie probablement…

Mais non, c’est moi qui fais le jeu du Front National en m’abstenant le 7 mai, évidemment !

Mais voyez-vous, ce qui est savoureux dans cette histoire, c’est la position contradictoire des gens qui nous font la morale. Voter, c’est important ! C’est la démocratie ! C’est s’exprimer ! Mais surtout, votez comme on vous dit de voter, sinon ça marche pas ! Il faut faire barrage au Front National !
Avez-vous si peu de foi dans le système que vous défendez crocs et griffes !? Mais les amis, si les gens choisissent Marine Le Pen en 2017, et bien qu’il en soit ainsi ! Ce sera le choix du peuple français après tout ! Non !? Respectez le choix des gens, merde ! Quoi, votre point de vue sur l’élection serait-il à géométrie variable quand il s’agit du FN !?

D’ailleurs, il est étrange qu’il ne vous soit pas venu à l’idée que, si jamais voter nous devions, nous pourrions très bien voter Le Pen ?

Ou là, là la catastrophe ! Alors non ! « Continuez de vous abstenir » nous rétorqueraient-ils soudainement !

Et plus savoureux encore sont les soutiens de Hamon qui nous font la morale. Alors ces gens-ci, c’est du gros niveau. C’est du championnat hors-catégorie. Parce que quand tu soutiens un connard qui fait 6% dans les sondages et que son score chute à vue d’œil de jour en jour, tu te poses des questions. Alors oui, je sais, les sondages, ça vaut ce que ça vaut. Trump, le Brexit, le « non » à la constit’ européenne de 2005, toussa. Seulement quand le tocard que tu soutiens fait 6% d’intentions de votes, il est très loin en-dehors de la marge d’erreur. Il a juste 0 chance de l’emporter. Si cet abruti s’était retiré au profit de Mélenchon et ses soutiens reportés, le deuxième tour, ce serait Mélenchon/Macron avec un Méluche à 25%. Ces personnes ont choisi de pas voter utile au premier tour. C’est leur droit, après-tout. Mais un peu de constance : qu’on ne nous fasse pas le coup du vote utile maintenant ! Parce que ce sont ces personnes, plus que toutes autres, qui nous ont mis le nez dedans. Il faut assumer, maintenant !

Reste donc une question de fond : vais-je vraiment confier le sort de l’élection aux autres ?

Ouep ! Ouep, ouep, ouep, ouep ! Moi, j’ai choisi au premier tour. 43% ont choisi le fascisme capitaliste (Macron, Fillon, même combat). 21% ont choisi le fascisme xénophobe. Moi, je suis un jeune homme blanc bien diplômé. Je serai épargné. Leur problème, maintenant.

Je m’en cogne.

Déjà 5 avis pertinents dans Le très commode jeu du Front National

Ouais… le pire c’est quand je repense aux manifs, aux nuits debout, au soi-disant ras le bol des français dont on entend toujours parler, et finalement ça n’aura servi à rien car on se tape 2 produits du système au second tour, et avec eux rien ne changera. On aura toujours cette mentalité de merde à base de travail, sécurité, lutte contre les pauvres/assistés, monter les gens les uns contre les autres. C’est à peu près le pire choix possible pour un second tour, je n’aurai pas la force de voter pour l’un ou l’autre même pour faire barrage.

Je vais quand même me déplacer aux urnes, quitte à voter blanc, ne serait-ce que pour avoir bonne conscience et montrer qu’on lâche pas l’affaire.

d’un autre coté, quand tu vois l’état de la prise en compte du vote blanc par rapport à l’abstention…
J’ai un peu le même genre de réflexion que toi sur le sujet.
Une chose quand même, je ne m’en cogne pas. J’ai beau être diplôme et blanc (pas encore si vieux), mais étant pauvre, je ne serai pas épargné.
Mais je refuse de voter, car cela fait le jeu de ce type de scrutin qui ne représente pas les opinions et qui n’est pas un élément de démocratie. Et puis je n’ai rien à y gagner, tant qu’aucun candidat ne me représente.
Ah mince, tu m’as devancé.
Je prépare un billet depuis 2-3 jours. Un pavé. Je te rejoins sur beaucoup de choses.
Clair que les donneurs de leçons… le plus dur reste les « vrais amis » (Facebook ou ailleurs) qui te font la morale.
L’un d’eux m’a compris quand je lui ai dit que je ne voulais pas me disputer avec lui et donc il a arrêté.
Mais il y en a d’autres qui vont disparaître…
On va finir par me dire que je suis pire que le FN, que tous les électeurs FN sont moins nazis que moi, etc. :)
Sinon c’est connu qu’avec MLP, y’aura du racisme tous les jours, contrairement à maintenant… #ohwait ça sera pire ?
Allez dire ça à Théo et les autres…
Du coup, les seuls qui font que MLP serait élu, ça sera soit Macron et son programme sans concession, soit les électeurs de MLP.

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.