Mettre à jour son BIOS quand on est sur Linux

Vous avez déjà essayé de mettre à jour un firmware (SSD, carte graphique…) ou votre BIOS sur GNU/Linux ? En général on abandonne rapidement parce que les procédures sont différentes suivant le matériel/fabricant et ça devient un bricolage de haute volée en plus d’être dangereux (ça peut rendre inutilisable votre matériel).

Pour Linux on a FreeDOS, Flashrom, fwupd, biosdisk, etc. mais de base les outils/BIOS/firmwares sont fournis pour être utilisés sur Windows…

Ça ne sert à rien de réinventer la roue, il faut mettre à jour à partir de Windows. Je vais donc vous expliquer aujourd’hui comment créer une clé USB persistante de Windows 10, vous pourrez ainsi facilement et en toute sécurité mettre à jour les BIOS/firmwares de vos pc fixes/portables.

Récupérer l’ISO de Windows 10

Il faut être sur un système d’exploitation Windows pour effectuer toutes les actions suivantes.

On commence par se rendre ici et on choisit le système d’exploitation que l’on souhaite (7, 8.1, 10). Je vous conseille Windows 10 (ici) car c’est la dernière version de Windows et la reconnaissance des drivers sera meilleure. On clique sur Télécharger maintenant l’outil puis on télécharge l’outil MediaCreationTool.exe. Vous lancez cet exécutable et vous choisissez Créer un support d’installation pour un autre PC. Un téléchargement va se lancer pour récupérer l’ISO de Windows (près de 4 Go donc patience).

Ça c’était la méthode officielle et propre. Il y a une autre méthode qui est plus simple/rapide mais pas officielle, vous téléchargez l’outil Windows ISO Downloader puis vous le lancez, c’est ensuite très simple et vous pourrez récupérer l’ISO Windows de 7/8.1/10 (et Office 2007/2010/2011/2013/2016).

Créer la clé USB persistante

Il faut une clé USB de 16 Go minimum mais je vous recommande plutôt une clé de 32 Go en USB 3.0 (qui sera plus rapide).

On a donc notre ISO Windows. Il reste maintenant à l’installer sur une clé USB en mode persistant. C’est l’outil WinToUSB qui va faire ce boulot, on télécharge donc l’exécutable WinToUSB_Free.exe. Il faut ensuite suivre ce tuto (il y a également un tuto de 2014 sur lifehacker) :

  1. Installer WinToUSB_Free.exe sur le pc
  2. Brancher la clé USB sur le pc (si vous avez le matériel adéquat, pensez à utiliser le port USB 3.0 de votre pc)
  3. On lance WinToUSB.exe en administrateur (Clic droit sur le raccourci/fichier puis Exécuter en tant qu’administrateur)
  4. Sélectionner l’ISO de Windows
  5. Sélectionner le système d’exploitation à installer
  6. Sélectionner votre clé USB
  7. Concernant le partitionnement, je vous conseille de laisser la configuration par défaut puis d’appuyer sur le bouton Next
  8. WinToUSB va maintenant installer le nécessaire sur la clé USB (pas sur vos disques durs), c’est très long (plus de 30 mn), cela dépend de votre pc et des performances de votre clé USB
  9. Redémarrer votre pc et booter sur la clé USB lors de l’affichage du BIOS
  10. Windows se lancera à partir de la clé USB et vous proposera de s’installer (sur la clé). Installer Windows en suivant les différentes étapes. Il vous demandera de redémarrer votre pc, booter sur la clé USB lors de l’affichage du BIOS

Quelques précisions

Vous avez à présent votre clé USB persistante de Windows 10. Il faut évidemment booter dessus à l’allumage de votre pc lors de l’affichage du BIOS pour utiliser Windows 10.

Voici quelques précisions :

  • En général la reconnaissance du matériel se fait plutôt bien et vous avez votre connexion filaire qui est fonctionnelle (voire le Wi-Fi), vous pouvez donc utiliser la navigateur internet Edge (waouh !) pour aller télécharger les firmwares/BIOS qui vous intéressent puis les installer
  • Vous pouvez déposer des fichiers/dossiers sur la clé USB à la racine de la partition nommée WinToUSB à partir de votre poste GNU/Linux. Une fois sur Windows 10 vous les retrouverez en général sur la partition D. Personnellement j’y dépose le mot de passe du Wi-Fi et les firmwares/BIOS que j’ai à installer
  • Quand vous êtes sur Windows 10 vous ne verrez pas les disques durs de votre pc
  • Il faut savoir qu’utiliser une clé USB persistante (GNU/Linux comme Windows) abîme la clé. Cela est dû au fait que le système d’exploitation va écrire régulièrement aux mêmes endroits provoquant une usure plus rapide de la clé
  • Par rapport au point précédent une clé USB 3.0 de 32 Go c’est moins de 20 euros aujourd’hui. Je considère comme acceptable de jeter la clé prématurément au vue du coût
  • Certains feront la remarque : bah autant installer Windows sur une partition de ton pc alors ! L’intérêt de la clé USB est évidemment de pouvoir s’en servir sur différents postes. J’ai testé avec succès le lancement de Windows 10 sur 5 pc différents (dont 4 portables) et j’ai mis à jour le BIOS sur deux d’entre eux (les autres étaient à jour)
  • Cette clé peut évidemment vous servir pour utiliser/tester des outils uniquement disponibles sur Windows, une clé USB persistante est pratique dans bien des cas (avoir son environnement partout où l’on va, tenter de reproduire un problème, se connecter au net, etc.)
  • Je fais le SAV sur cet article (bah oui c’est les fêtes de fin d’année ! Joyeux Noël !!). Étant sysadmin Windows je connais la souffrance d’utiliser les systèmes d’exploitation de Microsoft, je vais me servir de mes connaissances pour aider les copains Linuxiens ;)

Et une conclusion

Microsoft passe ses produits en open source, utilisons les produits destinés à Windows pour nos besoins sur GNU/Linux arf arf arf !

Déjà 23 avis pertinents dans Mettre à jour son BIOS quand on est sur Linux

Intéressant, je ne pensais pas que c’était possible de créer une clef USB pour utiliser Wnidows, encore moins avec de la persistance.
J’ai mis à jour des BIOS avec Freedos (sur du Dell) sans souci.
J’aime tes phrases qui se contredisent, merci pour ce moment :)
    Hello,

    Contradiction c’est mon troisième prénom ;) Ceci dit je ne vois pas de contradictions dans cet article, à quel endroit ?

    Tcho !

    Salute,

    Oui bien-sûr. Sur les systèmes Windows tu as 30 jours pour activer la licence (système pleinement fonctionnel sauf les MAJ et le Windows Store). Une fois arrivé au terme des 30 jours tu peux simplement réinstaller Windows (et donc repartir pour 30 jours). Maintenant il n’est pas très difficile de trouver une clé de licence Windows, il suffit souvent de se pencher. Pour rappel les clés de licence Windows sont souvent collées sur le haut des tours ou à l’arrière des pc portables. Maintenant ils ont tendance à les mettre sous la batterie. Sur le net c’est pas non plus ce qu’il y a de plus difficile à trouver. Personnellement je réinstalle.

    Tcho !

      Juste une petite précision concernant les licences Windows.
      Depuis Windows 8 (8.1?) elles ne sont plus collée sur les PC, en tout cas sur les PC Dell. On réinstalle tout en Windows 7 avec notre clef donc je ne me suis pas penché sur le nouveau système de licences.
      Par contre ça reste toujours valable pour les 30j donc autant réinstaller à chaque fois comme tu dis, on ne fait pas de MAJ de firmware tous les jours.
        Hello,

        Depuis Windows 8 les licences Windows sont collées sous la batterie en général dans le cas des pc portables. Concernant les pc fixes ça dépend mais soit à l’arrière soit sur les côtés.

        Tcho !

          Pas chez Dell. :)
          Dans le doute j’ai regardé sur les derniers qu’on a reçu. Les Latitude E5570 n’ont plus la batterie accessible, il faut démonter le fond, j’ai aussi regardé à l’intérieur des Optiplex 7040 et il n’y a rien non plus.

          J’ai déjà vu des licences collées sous les batteries donc c’est peut être depuis Windows 10 qu’elles ne sont plus collées. Je n’ai pas la gamme plus ancienne sous la main pour vérifier.

Je n’ai jamais rencontré de BIOS/Firmware qu’on ne savait mettre à jour QUE depuis Windows (ceci étant dit, ce n’est pas mon métier non plus donc j’ai pas des milliers de périphériques à mettre à jour).
Avec FreeDOS, tout passe. A moins d’avoir peur de la ligne de commande, c’est simple, rapide, efficace et sans frais de licence.
    Salute,

    QUE depuis Windows –> Ce n’est pas ce que j’ai dit, je précise car j’ai l’impression que c’est ce que tu as compris.

    Avec FreeeDOS les BIOS passent bien, les firmwares carte graphique et SSD loin de là. Je l’ai encore constaté cette semaine.

    Tcho !

      Je cite (avec la seconde moitié de la phrase en gras) : « Ça ne sert à rien de réinventer la roue, il faut mettre à jour à partir de Windows. »
      Pour ma part, j’ai encore mis à jour le firmware d’un SSD Samsung EVO 840 depuis FreeDOS il y a 15 jours. IL suffit de taper le nom de l’.exe à l’invité et ça se fait tout seul.
      Mais bon, comme je l’ai dit, ce n’est que mon expérience et je ne fais que quelques mises à jour chaque année donc j’ai peut-être juste beaucoup de chance ???
      A+ et Bonne Année ! :-)
        Hello,

        Je ne sais pas si tu as une question ou si tu attends quelque chose de ma part avec ton commentaire ? Oui j’ai bien écrit cette phrase et auparavant j’ai expliqué les arguments pour lesquels il me semble plus simple/logique d’utiliser Windows. Maintenant évidemment certains outils fonctionnent (comme FreeDOS) mais moi comme d’autres utilisateurs ne sommes pas arrivés à installer certains BIOS/firmwares avec les solutions citées. En ce qui me concerne ça date de la semaine dernière.

        Anecdote rigolote la version 1.2 de FreeDOS est sortie le 25/12.

        Tcho !

Bonjour,
Merci pour cet article, très intéressant.
La mise à jour de BIOS était en effet un point souvent problématique, au point j’ai oublié de le faire depuis longtemps. J’ai hâte de tester ta solution.
    Yo,

    Ce serait très sympa de ta part si tu pouvais faire un retour ici ou sur ton blog. Je n’ai pas de doute sur l’efficacité de la solution que je décris mais ce serait intéressant d’avoir ton avis sur la solution après l’avoir mis en pratique et éventuellement remonter les problèmes rencontrés.

    Tcho !

C’est bien pour toutes les raisons évoquées dans l’article que je reste un aficionados d’Asus qui permet de faire des mises-à-jour directement depuis le BIOS. Il suffit pour cela de stocker l’image du nouveau BIOS sur une clé USB.
En outre, ASUS maintient deux versions du BIOS en parallèle, ce qui autorise un « fall back » en cas de problème avec la dernière mise-à-jour.
    Salute,

    +1. Dell aussi facilite les MAJ du BIOS, il y en a quelques-unes comme ça.

    Le BIOS c’est ce qu’il y a de plus facile à gérer, les MAJ de firmwares (carte graphique, carte mère, SSD, disque dur…) c’est nettement plus compliqué.

    Tcho !

C’est vrai que quand je me penche, c’est du win7 que je trouve…Mais la base de la procédure reste la même.

Malheureusement je sens que certains outils de maj de bois cesseront de fonctionner en win7

    Hello,

    Si ton but est la MAJ des BIOS/firmwares je te conseille Windows 10 (sans renseigner de licence). Quand tu en as de nouveau besoin (quelques temps plus tard), tu réinstalles Windows 10 sur la clé.

    Tcho !

    Salute,

    Le Windows est installé sur la clé USB, aucun besoin que tu possèdes Windows sur ton ordi. En revanche toutes les manipulations se font sur Windows effectivement, ça peut être à partir d’un pc du boulot, d’un ami…

    Tcho !

      En fait, j’ai un windows 7, le disque du moins. Et à part une machine virtuelle, il n’est pas installé. Il faudra que je vois si ces manipulations sont possibles à partir de la machine virtuelle vers l’USB pour créer la clé USB Windows et ainsi flashé éventuellement mon bios carte mère ou vidéo (je suis sur un portable dont la carte vidéo AMD fait des siennes depuis le début, mais avec la double puce intel-AMD, j’arrive à avoir la vidéo).
      Merci pour l’article, je le garde sous le coude pour essayer un de ces jours…
    Salute,

    Il faut avoir un Windows installé sur un pc, pas forcément sur son propre pc. Personnellement j’ai créé la clé au boulot.

    Tcho !

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.