Matos

Cet article a été initialement écrit sur le blog-libre aujourd’hui fermé, certains liens dans l’article peuvent donc être morts.


Vous l’avez compris, je vais parler de mes choix personnels, ce n’est pas nécessairement ceux qui vont vous convenir mais je tente humblement de vous fournir les questions à vous poser lors de vos réflexions/choix et quelques pistes.

Ma problématique était celle-ci :
– Appartement de 35m2 donc hors de question d’avoir une tour, écran non possible (ce sera la télé), clavier et souris sans fil bien que l’objectif est de s’en passer complètement = Encombrement minimum
– Bruit inexistant (je ne dis pas bruit faible mais inexistant) et lumières (leds) cachées = Ne doit provoquer aucune gêne car on dort la tête à 3m du serveur quand on pionce sur le canapé
– Consommation minimum car le serveur va tourner pas loin de 7j/7 et 24h/24 = Facture électrique minimum
– Budget réduit = 300 euros c’est le maximum pour ce projet
– Pouvoir atteindre mes objectifs = Connectiques nécessaires

Les réponses possibles :
– Récupération d’un ancien ordinateur = Trop gros, trop bruyant, consommation excessive, connectique dépassée
– PC Portable = Trop gros, trop bruyant, trop de chauffe, pas assez de puissance
– NAS = Sous certaines conditions cela peut faire l’affaire mais le budget monte rapidement et on ne peut pas faire tout ce que l’on veut
– Barebone = On ne va pas avoir trop le choix, il ne reste que ça mais en 2014 c’est le choix royal et aucun compromis ne sera nécessaire

On a donc identifié nos besoins et dressé la liste de nos possibilités. Le barebone se distingue nettement des autres solutions. On va maintenant jeter un coup d’œil aux marchands Français, les leaders incontestés sont pour moi LDLC et Materiel.net. Je n’ai jamais été déçu par LDLC, les conseils, le site, je ne me réfère quasiment qu’à lui.

Passons aux choses sérieuses.

Zotac ZBOX ID18 : LE serveur à 130 euros, je ne détaillerai pas ici les caractéristiques techniques (ça alourdirait l’article inutilement) mais niveau connectique c’est le paradis, niveau encombrement et bruit également, le prix est pertinent enfin et surtout j’ai fait confiance aux commentaires extrêmement élogieux et je n’ai aucun regret. On peut rapidement comparer par rapport aux autres barebones, le ID18 reste dans les moins chers, celui qui a les meilleurs commentaires (il faut les lire), celui qui a la meilleure connectique, voilà pour les raisons de mon choix.

Le ID18 est totalement vide, il faut lui adjoindre de la RAM et un disque dur. Concernant la RAM, j’ai pris 8 Go mais c’est totalement inutile car 4 Go sont suffisants pour la totalité de mes usages (y compris de la lecture de films en 1080p). Vous avez l’embarras du choix cependant attention c’est de la barrette de RAM pour PC portable qu’il vous faut, vous pouvez partir sur ça.

Il manque le disque dur mais là il y a réflexion. Déjà, le ID18 attend un disque dur de 2,5 pouces et vu la taille il n’est évidemment pas possible d’en mettre deux. Je suis donc parti sur un SSD en interne pour que ça envoie et un disque dur conséquent en externe (USB 3.0). On a ainsi tous les avantages à mon humble avis : le système va pulser et les SSD de 64 Go sont très peu chers, le disque dur externe sert de stockage (films, sauvegardes, photos) et peut facilement être baladés (prêtés à la famille ou des amis par exemple ou mis en sécurité). Concernant le SSD, celui-ci me paraît un bon choix. Ce n’est pas ce que j’ai pris car j’en avais un en stock, il faut évidemment au maximum réutiliser ce que vous avez déjà.

Concernant le disque dur externe, je suis parti sur ça. Désolé LDLC, je ne recommanderai pas de le prendre chez vous. Il y a une différence de 50 euros avec ce que l’on trouve sur Amazon malheureusement (1/3 du prix tout de même).

Résumons :
– Zotac ZBOX ID18 = 130 euros
– RAM Crucial SO-DIMM 4 Go DDR3 1600 MHz CL11 = 45 euros
– SanDisk SSD 64 Go = 40 euros
– Western Digital My Passport Ultra Disque dur externe portable 2,5″ Extra Slim USB 3.0 2 To = 105 euros

Vous avez une bête de course pour 320 euros. Vous remarquerez que ça dépasse le budget annoncé mais j’ai pris bête de course Full Options. Vous aurez probablement un disque dur 2,5 pouces à récupérer quelque part, vous n’aurez peut-être pas besoin d’un disque dur externe de 2 To (1 To vous suffira ou vous en aurez un en stock). Le seul gros point noir de cette configuration est que le Zotac est en filaire, pour ceux qui ne jurent que par le WiFi il faudra rajouter une clé WiFi.

Je n’ai pas parlé du clavier que j’ai volontairement sorti du budget, je conseille celui-ci. C’est celui que j’ai choisi, il fonctionne parfaitement sur Debian 7 64 bits. Je l’ai sorti du budget car la plupart des personnes s’en passeront totalement (c’est mon cas). Le serveur se pilotera par l’intermédiaire d’un pc dans mon cas portable (SSH, Synergy, TeamViewer), d’une tablette ou d’un smartphone (sur Androïd désolé) pour gérer VLC ou d’un couple clavier/souris que vous avez sûrement en stock. Je rappelle aux lecteurs qu’on peut aisément configurer une ouverture de session automatique suivi d’un lancement de logiciel (VLC par exemple). En cas de problème, il suffit donc de lancer un reboot en SSH, aucun besoin de clavier/souris (sauf si on se foire sur sa config SSH ha ha ha).

On a fait le tour je pense, le prochain billet sera un lâcher de trolls sur le choix de la distribution.

Déjà un avis pertinent dans Matos :

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.