Blogueurs

Hier j’ai lu Savoir arrêter de Iceman, ce matin Prof en 2020 c’est toujours pas gagné chez Cyrille et enfin IEF game over ?? chez arpinux.

J’ai compris depuis un moment déjà que je ne suivais pas des blogs mais des blogueurs, qu’on s’attache moins à leurs articles qu’à leur personnalité et leur histoire. La narration chez le blogueur, c’est écrire littéralement son histoire. Le blogueur est le fil conducteur d’un blog, le liant. Ce qui fait un blog, le blogueur. Ce qui fait un site (ZDNet, leparisien.fr), les sujets/thèmes traités.

La différence est importante. Allez lire Iceman/Cyrille/arpinux, vous y sentirez la proximité, les questions et problèmes intimes, l’authenticité, du vécu, du ressenti, du brut. Si je veux du factuel j’irais sur lemonde.fr ou theconversation.com, je ne vais pas chercher la vérité sur un blog mais la proximité et l’authenticité de son auteur.

Être informé des changements pesant sur l’instruction en famille (IEF) est une chose, avoir le ressenti de quelqu’un qui la pratique est infiniment plus précieux et intéressant. Il manque dans les articles des sites une proximité (au plus près de la réalité, au plus proche des individus) que je vais chercher et retrouve dans les blogs. Un site traite d’actualités, un blog de vécu et d’expérience. Publier sur un blog revient à pousser sa parole vers les autres, on est plus proche de parler que d’écrire.

Certains se diront : « Euh coco, moi je lis tes articles uniquement Linux ». Ça reste la narration de « mon histoire » même quand il s’agit d’un sujet technique, quelque chose que j’ai creusé et que j’ai choisi/envie de partager alors que je pourrais vous parler pêche à la truite si je le souhaite.

Un site a des sujets/thèmes définis (comme l’informatique ou l’actualité en France) mais reste impersonnel par nature, dans un cadre défini (comme « informer »). legorafi.fr va « divertir » pour autant il ne sortira pas de sa ligne éditoriale, vous n’y verrez jamais une tribune de chercheurs (sérieuse), un tutoriel sur comment retoucher une photo avec Gimp. Un blogueur partage, transmet, interagit, rien de plus personnel. Chaque article résulte de son propre choix, dicté par son envie. Sa personnalité.

Les changements profonds de notre société nous affectent. Tout est remis en cause : Les valeurs, l’éducation, le rapport au travail et à la famille, le rapport à l’autre à travers les réseaux sociaux, la place des écrans dans nos vies. Je pense que tout individu a besoin d’une boussole morale, de modèles, d’entendre les questions d’autres individus et leurs réponses. « Naturellement » nous cherchons des gens qui nous ressemblent. Dans ma vie j’ai un besoin indispensable d’authenticité et de proximité, de gens auprès de qui m’identifier, qui me ressemblent moins par rapport à leurs idées/convictions qu’aux questionnements que nous avons sur ce monde changeant.

Les développeurs de logiciels libres partagent du code, debian-facile.com partage du savoir. Iceman partage ses passions (géopolitique, dessin, photo…) et réflexions, Cyrille partage et fait son show, arpinux partage ce qui le touche et ses bidouilles. Je partage ma passion de Linux et des valeurs, je tente encore plus de les transmettre.

Déjà 4 avis pertinents dans Blogueurs

  • jack84
    Au fil du temps qui passe, le lecteur régulier d’un blog devient à tors ou à raison un « intime ». Technique ou passage de vie pro et des fois perso c’est la plus part du temps intéressant. Donc effectivement plus que le blog c’est le blogueur qui nous fidélise avec ces sujets, sa personnalité…
    J’ai lu chez certains qu’il y a de moins en moins de blogs. Certainement vrais car la tendance vidéo s’affirme de plus en plus. Mais je reste persuadé que la lecture reste irremplaçable, au moins sur certains sujets (question de génération peut-être?). Pour moi la lecture entraîne toujours un minimum de travail intellectuel et pas forcément pour la visualisation d’une vidéo.

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.