Appétit

Je vous annonce la création d’une nouvelle catégorie sur ce blog : Famille. Je me suis rendu compte que je voudrais aborder certains sujets (sorties, problèmes, anecdotes…), j’ai envie d’en parler. J’ai aussi envie de bloguer avec plus de légèreté (et d’optimisme).


Il y a quelques années j’ai découvert avec horreur comment Madame préparait et mangeait son croissant du matin. Avec un couteau elle aplatit soigneusement son croissant au beurre en l’écrasant puis elle vient déposer des tuiles de beurre sur toute la longueur du croissant. J’appelle ça le croissant au beurre au beurre.

Comme tout le monde le sait, les enfants sont très influencés par leurs parents. J’ai ainsi vu pire que ça aujourd’hui. Paupiette recouvre de Nutella son pain au chocolat qu’il plonge ensuite dans son bol de lait au chocolat. Je n’ai pas encore les mots pour qualifier « ça ».

Déjà 3 avis pertinents dans Appétit

  • On a tous nos petits péchés mignons, et j’imagine que le croissant au beurre au beurre de Madame en fait partie. Y’a des trucs comme ça, faut pas discuter. Et surtout pas 1/ avec Madame, et 2/ avant qu’elle ait bu son café :-D

    Plus sérieusement, ce qui me fait réagir, c’est le pain au chocolat au nutella trempé dans du lait au chocolat. Ce n’est une surprise pour personne que les enfants ADORENT le sucre, mais « ça » (pas trouvé de mot non plus), c’est une « bombe à retardement » : BEAUCOUP TROP de gras et de sucre.

    Pour creuser la question :

    https://lareleveetlapeste.fr/enfant-de-8-ans-a-deja-mange-plus-de-sucre-grand-pere-nen-a-mange-de-toute-vie/
    ==> 35kg de sucre par an et par personne, ça commence à faire

    https://www.mesbienfaits.com/composition-nutella/
    ==> miam miam, le bon Nutella avec ses bonnes noisettes… on me dit dans l’oreillette qu’il n’y a en fait que 13% de noisettes dans le Nutella (et 56% de sucre…). Il existe d’autres pâtes à tartiner moins chargées en saloperies (oui, paske y’a de l’huile de palme aussi, qui contient environ 50% d’acides gras saturés, ceux qui sont soupçonnés de favoriser le risque cardiovasculaire… sans oublier les conditions de sa culture/production).

    Ce n’est pas toujours facile de « bien » s’occuper d’un enfant, et ce qu’on lui donne à manger, ce sont ses artères et ses adipocytes de demain ;-)

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.