Mises à jour… vaste blague

Je considère Etcher comme la référence du moment pour préparer une clé USB bootable. J’ai remarqué qu’il n’y avait pas de mises à jour installées sur mon poste alors que des releases étaient publiées. Je suis allé faire un tour sur le GitHub du projet pour découvrir que le nom et le dépôt ont changé. J’ai mis à jour Mémo installation packages Xubuntu et Mémo suivre les mises à jour en conséquence.

Des gens très sérieux, très intelligents codent des outils, des logiciels, des systèmes d’exploitation sans même se demander si ils résolvent un problème/besoin ou si ils participent seulement à complexifier l’outil informatique. J’ai expliqué comment suivre les mises à jour de vos logiciels libres. Pas de solution fiable ni simple. Il faut aller se taper la récupération des flux RSS un par un quand ils existent… sinon il faut noter l’URL de chaque projet pour aller y faire un tour de temps en temps.

Dans l’article Fragmentation j’avais expliqué que « Faire les mises à jour », une des bases de la sécurité, était une bonne blague. Suivre les mises à jour des outils qu’on utilise, rester informés… autre vaste blague.

Nous sommes en 2019, on nous parle d’IA, nous n’avons toujours pas de solutions fiables et simples pour faire et suivre les mises à jour des outils qu’on utilise.

Déjà 17 avis pertinents dans Mises à jour… vaste blague

  • Marrant, j’ai toujours considéré Etcher comme un outil lourd et redondant quand dans presque toutes les distributions tu as un outil qui s’appelle gnome-disks qui fait le même travail mais en plus avec une belle barre de progression et sans aucun risque de te gourer puisque gnome-disks affiche la marque, le numéro de série et la taille de la clé USB. Bref jamais compris le succès d’Etcher.
  • Lapin55
    Pour ma part, je suis très réticent à installer un paquet qui ne provient pas des dépôts de debian stable. Etcher… J’ai un peu de mal à comprendre son intérêt face à la commande dd et surtout au prix d’un processus d’installation rocambolesque.
  • Sinon, attendre qu’un outil ne fonctionne plus pour aller voir la mise à jour. J’ai pris le risque de m’investir sur un produit pas mis a jour depuis 2 ans….pas d’ma faute c’est le meilleur . Pas vraiment libre mais ca n’existe pas dans ce domaine à ce niveau, sur cette plateforme… On verra bien. (Teasing off)
  • Pierre
    Les devs de etcher font leurs trucs pour eux sans se soucier que leur application soit simple à empaqueter.
    Ils distribuent leurs .deb, .rpm, appimage en se disant que c’est suffisant et ils ne se posent même pas la question des distributions qui utilisent d’autres formats de paquets ou pour les distributions qui voudraient distribuer l’application via leurs propres dépôts. C’est dommage de faire ainsi « cavalier seul » au lieu de permettre une intégration simple afin de faciliter la distribution de leur application au plus grand nombre.

    https://github.com/balena-io/scripts/issues/10

  • Pierre
    je ne dis pas le contraire, c’est leur projet, c’est donc eux qui décident et qui fixent les priorités, rien de plus normal, et ce d’ailleurs peu importe que ce soit un projet libre ou non. Je dis simplement que c’est dommage de développer sous licence libre en faisant « cavalier seul ». Dans mon idéal, le libre ne se limite pas à respecter les termes d’une licence mais à une volonté de partage ou d’ouverture.

    Ce n’est pas très cohérent de publier les instructions pour installer Etcher depuis notre dépôt (Solus) https://github.com/balena-io/etcher#solus-gnulinux-x64 et de modifier leurs outils de développement sans tenir compte du fait que ces changement impliquent des bidouilles absolument horribles pour pouvoir continuer à empaqueter leur application.

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.