Migration

Je migre de Xubuntu vers Mint XFCE.

Microsoft en tant qu’architecte donne – impose serait plus juste – sa vision du système d’exploitation. Sur Linux l’utilisateur choisit et construit son système d’exploitation. Souvent on part d’une base qui est la distribution puis on change pas mal de choses : Thème, raccourci clavier, application par défaut, dépôt…

L’utilisateur de Linux est au cœur du choix et de la construction de son système d’exploitation mais quand on a le choix, tout le problème est de prendre une décision : Découvrir, tester puis arrêter son choix. Je vous rappelle l’article la paralysie de la décision.

Je ne souhaitais pas m’écarter des distributions en .deb. Je bosse sur des serveurs exclusivement Debian, je connais bien Debian et Ubuntu maintenant, j’y suis à l’aise, j’y prends des habitudes et puis le confort est lié à la connaissance des outils qu’on utilise.

Ubuntu répond de moins en moins à mes questionnements éthiques et fonctionnels : snap, télémétrie, gouvernance, communication. Mint est mûr, j’apprécie sa communication, le projet, sa vision.

La vision de Ubuntu me paraît dépassée, en retard. Je n’y reviendrai plus, elle a fait son temps. Mint la surpasse, j’ai envie de dire que Ubuntu a popularisé le bureau Linux mais Mint le finalise (pour les distribs en .deb j’entends). Mint porte les environnements Cinnamon et Mate, l’Update Manager est vraiment une très bonne idée notamment pour les débutants, Timeshift propose une sauvegarde simple basée sur btrfs ou rsync.

Mint évolue, elle est source de propositions et de changements quand Ubuntu se contente à présent de suivre. Surtout la vision de Mint est en phase avec la mienne.

Déjà 12 avis pertinents dans Migration

  • C’était aussi mon argument lorsque je suis passé de Ubuntu à Mint. L’autre argument c’était d’avoir du LTS donc des distros qui tienne assez longtemps sans mise à niveau.
    Maintenant je test Manjaro depuis août et je dois dire que je suis totalement conquis.
  • C’est toujours aussi lourd avec 4 petits Go de RAM ?
    Y’a toujours autant de bug ?
    En quoi Ubuntu “a du retard” ?
    Pas d’Ubuntu = Pas de Mint hein…
    Et je n’aime pas la couleur verte pâle, donc Mint ou Mate, non lol
  • Hello,

    Je suis pas surpris et en même temps, il ne faut pas oublier une chose : Mint ne peut exister que parce qu’Ubuntu existe. Si demain Canonical met la clé sous la porte, pas dit que la qualité certes relative mais présente du “projet mère” soit toujours suffisante une fois repris par une communauté pour permettre à Mint de continuer à proposer une telle distribution, du moins pas avec une base stabilisée pendant aussi longtemps.

    T’as testé la version minimale ? Est-ce qu’elle est proposée au moins sur Xubuntu ?

  • T’es un bon fanboy Mint, c’est bien :)
    Après, si ça te convient…
    La “mode” est au snap ou flathub, que tu le veuilles ou non.
    Quant au reste, les goûts et les couleurs… dans le temps, j’avais installé une Mint, dont l’update manager m’a fait formaté la bécane lol vive la sécurité et stabilité.
    Mat= pour fan vieux desktops, donc pourquoi pas, Cinnamon n’apporte pas grand chose, à la rigueur l’explorateur de fichiers ?
    Quant à la télémétrie, tu me montres où ça se trouve une fois refusé à l’install ? Elle sert juste à remonter des infos, pas à te pister mais bon…
    On pourrait gloser des heures…
    J’ai DL la dernère ISO de Mint, je testerai en live sur mon vieux coucou.
    4 Go au fait c’est assez standard. 8 moins. Non ?
  • Gilles
    Non finalement faisons comme si je n’avais rien dit, tu es libre d’installer ce que tu veux, y compris en dénigrant autrui :)
    Tu me fais penser à Dadall.info ;)
  • J’ai testé 5 minutes.
    C’est fluide.
    Par contre :
    – LiveUSB en anglais, même pas fichus de mettre plusieurs langues ? Même Debian le fait…
    – Design du DE vieillot, quand on est habitué au dock de côté, c’est un peu trop rétro pour moi
    – Goûts et couleurs : vert, non.
    – Icônes trop petits d’entrée de jeux
    Je cherche le côté grand public.
    Sans intérêt pour moi, ne le conseillerai pas.

La discussion est malheureusement close.