L’ennemi du travailleur

Dans notre quotidien professionnel, nous employons de nombreux outils technologiques.

Ordinateur, logiciel, téléphone, tablette, machine à café, machines diverses et variées… La liste est longue. Certains outils seront plus faciles que d’autres à utiliser, plus ergonomiques, plus pratiques, plus sympas Nous avons tous notre bête noire.

Moi, mon ennemi, c’est lui : le téléphone de bureau.

 

 

Je viens de changer de travail depuis quelques semaines. Les outils sont assez classiques : un PC portable sous Windows 7 (hum, hum les mises à jour en retard…), un téléphone portable Samsung S5 sous Android 6.0, la suite bureautique Microsoft Office 2010. Du oldies mais correct pour un travail de type tertiaire dans le milieu associatif.

Le problème, c’est ce genre de téléphone. Partout où je suis passé, il s’est toujours posé comme l’ennemi.

  • pas pratique avec ce fil ressort
  • placé à droite quand vous êtes droitier, placé à gauche quand vous êtes gaucher, dommage pour prendre des notes…
  • pas de prise jack pour brancher un casque audio classique et avoir les mains libres
  • un look daté pseudo-moderne, toujours plastique
  • prenant de la place sur le bureau
  • des commandes incompréhensibles changeant d’une marque à l’autre. Le 0 pour sortir ? A moins que ce ne soit # ou un autre bouton dédié ? Une fois en appel, impossible d’insérer un mot de passe pour accéder à une conf call.
  • un haut-parleur pas stéréo et avec un son exécrable…

Bref, en 2018, le téléphone de bureau reste très souvent médiocre et est un véritable frein à la productivité. Et cette situation est assez drôle puisqu’elle se multiplie dans quasiment dans toutes les structures dans lesquelles j’ai mis les pieds (privés, publiques, peu importe).

A peu de chose près, il est d’une aussi mauvaise qualité que les claviers accompagnant les ordinateurs achetés en masse dans les entreprises ou les associations.

A quand un concours du plus mauvais équipement ?  ;-)

 

– Damien

Déjà 9 avis pertinents dans L’ennemi du travailleur

  • Theo
    Je suis toujours très surpris que dans le monde de l’IT on se retrouve toujours avec du matos assez dégeu.
    Quand t’es mécano, t’a du haut de gamme, du facom ou équivalent. Parce que 40 minutes pour des plaquettes au lieu de 30 à cause d’une douille mal usiné, ça se voit de suite.

    Par contre en informatique, et dans toutes les boites que j’ai pu faire -> même combat. Matos pourri.
    Clavier avec 20 macdo dedans, le téténanos sur chacune des touches, souris trop petite, écran flou (j’ai déjà eu), mal calibré.

    Bref, à croire que dans l’inconscient des chefs, vu qu’on est assis, l’info c’est facile, on pas besoin de bon matos.
    Et ça vient chouiner car y a trop d’arrêt maladie pour mal au poignets, mal au dos, mal aux yeux etc.. tu vas pas assez vite. C’est chiant sérieux.
    Et qu’on me dise pas que c’est une question de fric. On trouve des écrans très bien pour moins de 200 boules.

    (ça m’a fait du bien ce commentaire)

  • Pierre
    Chez nous, ça fait belle lurette qu’ils ont virés les téléphones fixes, et personnellement je regrette cet appareil car tout passe par skype for business et :
    * Le son est souvent bien plus exécrable qu’avec un bon vieux téléphone tout pourri
    * On entend pas les appels quand le PC est en “mute” ou qu’on a laissé le casque branché (quoique certains modèles récents laissent la sonnerie passer les les HP du PC même quand le casque est branché)
    * Super pratique quand le PC reboot en plein milieu d’un appel pour installer des mises à jour obligatoires
    * Super pratique quand le PC plante ou qu’on lance une tâche très lourde
    * Et je ne parle même pas du nombre de fois que j’ai coupé/fermé l’application en plein milieu d’un appel par accident
    * La batterie d’un PC ce n’est pas celle d’un smartphone… ca lâche souvent pendant un appel car on a pas pensé à prendre son chargeur
    * Et le top du top, quand tu oublies ton casque, tout le monde profite de la conversation.

    Certes, il faut changer les habitudes… le numéro fixe est désormais en permanence redirigé sur le mobile, mon cerveau irradie de joie avec les ondes dont je le nourris désormais et contrairement aux vieux téléphones fixes qui avaient accès au carnet d’adresse de l’entreprise, je dois passer mon temps à chercher sur le PC et le taper sur mon mobile (parce que oui, j’avais oublié mon casque sur mon bureau et bien sûr le lendemain, il avait disparu… les téléphone fixes ne disparaissaient jamais eux)

  • Alors détrompes-toi mais en vrai le téléphone que tu montres est assez haut de gamme et valait bien dans les 300€.
    Le câble étiro (c’est son ptit nom) est plus pratique qu’un fil de 2mètres trainant sur le bureau…
    En vrai tu peux rajouter un casque mains-libres (sans fil ou non) mais ça va encore coûter 100 voir 300€ selon les modèles.
    Concernant les commandes ouai c’est la merde, chaque constructeur fait sa sauce dans son coin mais comme dans tout… Et sinon si tu veux entrer des codes pour rentrer en conf, lors d’une communication cherche “Envoyer FV”. FV pour fréquence vocale pour activer l’envoi des DTMF.
    Le haut-parleur est effectivement pas super, mais une grande partie du soucis vient de la qualité audio de l’appel en lui-même…
    Et, heu, j’ai pas de conclusion à ce commentaire.
  • J’ai ce genre de téléphone au boulot, c’est… mitigé.
    Je plussoie les menus à chier et les commandes pas très intuitives, en 2018 quand ton smartphone devine quand faire ton café, c’est rageant.
    La fréquence vocale, c’est u terme technique à chier pour les michus et le nombre de fois où j’ai montré (une fois compris) que ça servait quand on appelle à “Appuyez sur X ou Y”…
    Je bosse dans un bureau de capacité 3 personnes, le téléphone bouge sans cesse, c’est rageant :D mais bon, entre les gens qui t’appellent de l’extérieur parce qu’ils sont inaptes informatiquement parlant et les contacts ordinaires… (prestataires, publicitaires, etc.)… ça reste indispensable ou presque.
    Le plus drôle : je bouge de poste sans cesse dans la journée, donc peut joignable par ce biais en majorité :D
  • 1) Je hais le téléphone. Ce truc me dérange. Et quand je le mets en ‘do not disturb’, j’ai toujours une collègue pour venir me dire que quelqu’un(e) “fait toutes les chapelles” pour me joindre. 2) J’ai un téléphone avec casque et je ne pourrais plus me passer de ce dernier. À la limite, le casque sans le téléphone m’irait très bien XD 3) J’ai acheté (sur le compte de la boîte) une souris ergonomique sans fil parce que j’en avais assez de la m*** en plastique mou qu’on fourni avec les ordinateurs de bureau. J’envisage de faire remplacer le clavier par un modèle mécanique pour gamer mais je crains que ça passe moyen au niveau de la direction. On passe 40h par semaine avec ces périphériques et on rechigne à acheter de la qualité ; pire, on y pense même pas (mais que font les conseillers en prévention ?). Parfois, je me dis qu’on est resté au Moyen-Âge des périphériques…

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.