Évident

Qu’est-ce qui est évident et qu’est-ce qui ne l’est pas ? Est-ce que savoir lire, écrire, compter, raisonner est acquis par tous ?

On part du principe que la personne en face possède un minimum de connaissances et de capacités, c’est nécessaire notamment pour communiquer, pour ne pas passer des heures à expliquer les choses. Lorsque je tente de vulgariser, d’être accessible sur ce blog je me demande : Combien de personnes savent se servir de l’outil informatique, faire une recherche sur le net, exprimer correctement (lisible et compréhensible) leurs questions, leurs besoins et leurs problèmes ? Bien peu.

S’il souhaite vulgariser, être accessible, le sachant doit fournir un effort raisonnable pour expliquer, accompagner et aider l’apprenant. Ce dernier a une part de responsabilité importante dans le processus d’apprentissage, c’est lui qui souhaite apprendre, il doit fournir des efforts, faire preuve de volonté. Il veut et parfois même il exige des solutions, apprendre est un concept trop long. Il faut tout, tout de suite. Dans cette position je pense que le sachant doit savoir dire non, stop. Le savoir se mérite, parcourir n’est pas connaître.

Je déplore le fait de voir des sachants s’exprimer comme s’ils disaient des choses évidentes, que tout le monde sait. uname -r, tout le monde sait ce que ça fait, à quoi ça sert ? C’est évident… pour qui ?

Je vois des professionnels parler de choses qu’ils ne comprennent pas, ils savent juste les utiliser. Ils ne s’interrogent pas sur les usages, les inconvénients/qualités d’une solution, la logique, le fonctionnement et la compréhension de celle-ci, leur responsabilité, l’impact de leurs choix.

On apprend des choses mais la majorité du temps, on ne les comprends pas. Trop long, trop complexe, trop. Le partage du savoir se fait en surface, les sachants résument plus qu’ils n’expliquent.

Ce qui est évident pour soi n’a rien d’évident pour les autres. Rien.

Déjà 8 avis pertinents dans Évident

  • jack84
    Salut à vous tous

    Pour ce collègue laissé en plan par le “méchant” Didier, il a pris la chose comment ? A t’il compris qu’il trouverait la solution (et peut-être une certaine satisfaction) en cherchant un tutoriel sur le web ? Ou bien a t’il cherché une autre personne qui n’est pas encore “usée” par l’assistanat ?

    A des niveaux différents (moi c’est du basique, je n’ai pas votre niveau les copains) nous sommes tous usés/lassés de ce genre de situation. Mais nous avons une part de responsabilité car nous avons aidé encore et encore (c’est dans notre nature d’aider) souvent sans donner toutes les explications par manque de temps, parce-que l’on voit bien que le demandeur ne percute pas, ne veut pas s’investir plus car pour lui les logiciels doivent le faire automatiquement et sans avoir à comprendre un minimum. Peut-être conséquence des applis venant des smartphones “avec lesquelles tout est si facile” c’est bien possible, mais ces personnages existaient déjà bien avant l’arrivée de ces boîtes diaboliques ;-) .

    “Dans cette position je pense que le sachant doit savoir dire non, stop.” Depuis quelques temps c’est ce que je fais et je m’en porte très bien mis à part quelques petits moments ou je culpabilise un peu. Mais c’est le prix à y mettre pour sortir de cette spirale. Après un certain temps rien m’empêchera de filtrer les demandeurs et d’aider ceux qui y mettent un minimum de bonne volonté.

    Tchao

  • C’est pour cela qu’il faut avoir conscience que nos articles sont écrits pour nous ou pour une vision du monde qu’on peut avoir et en aucun cas pour quelqu’un de particulier, pire, un large public. Le lecteur c’est finalement quelqu’un qui se reconnaît dans le propos, qui arrive à le comprendre. D’où l’intérêt du face à face, seule véritable manière de se rendre compte quand ça passe ou pas, l’évaluation étant une espèce de sceau à la cire chaude pour vérifier.
  • anatole M
    Ii a tant de choses qui paraissent évidentes pour l’informaticien mais qui sont obscures pour le cuisinier et inversement bien entendu, alors oui bien sûre il y a des choses évidentes, il y a aussi beaucoup de gens qui ne cherchent pas à savoir, qui veulent que cela arrive tout cuit, mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier car des curieux, qui cherchent à comprendre on en rencontre encore.
    Mais ce qui parait évident ne l’est pas toujours.
    A pluche.

  • Le méchant que je suis n’a pas eu de nouvelles et je pense qu’il attend qu’un autre intègre la photo à sa place. Au mieux je lui rappelerai inexistence de paint…parce que the gimp c’est trop hardcore
    Et vu que je dois former sur des choses bien plus complexes et écrire les modes d’emploi, j’evite de me disperser.
    euh ta commande évidente, elle sert à qui?
    L’evidence c’est justement qu’il faut se rappeler de la personnalité de l’interlocuteur et dans le cas précédent c’est quelqu’un qui manque de confiance face aux machines mais arrive à faire lorsqu’il est seul. Dans ton cas de xfce, lmde, l’evidence était que tu aimes trop Ubuntu et/ ou xfce pour perdre trop de repères en même temps, ha ha. Allez bazarde moi tout ca pour centos

La discussion est malheureusement close.