Second mois de ma recherche d’emploi : Recherche active

Durant le premier mois de ma recherche d’emploi, l’idée générale est de se mettre en condition, prêt au décollage. A présent place à la « recherche active » qui est une expression désignant le fait que vous cherchez activement un nouvel emploi. C’est très utilisé par les recruteurs pour savoir si vous êtes demandeur (actif) ou seulement à l’écoute d’une meilleure opportunité (passif, vous ne recherchez pas un autre poste, vous attendez seulement qu’on vous propose mieux).

Le second mois est tourné vers la recherche active :

  • J’ai eu une dizaine d’appels les 3 premiers jours puis une moyenne de deux appels par jour pendant 3 semaines. J’opère un gros filtrage sur les sollicitations que je reçois. Je ne décroche pas le téléphone, j’attends qu’on me laisse un message. Je note minutieusement les noms, numéros, entreprises qui m’appellent
  • A partir du message je vais sur le site de l’entreprise pour me faire une idée et je consulte leurs offres d’emploi. Je m’informe sur l’entreprise d’un point de vue salarié (glassdoor.fr) et d’un point de vue financier (societe.com)
  • 3 fois sur 4, je ne rappelle pas. Ce point est généralement très mal compris et perçu donc petite explication. La majorité des sollicitations que je reçois proviennent d’ESN (Entreprise de Services du Numérique anciennement Société de Services en Ingénierie Informatique), je dirais 80%. Le reste ce sont des cabinets de recrutement et des chasseurs de têtes. Tous veulent vous rencontrer… L’appel téléphonique est là pour vous pousser à accepter un rdv (si possible rapidement). C’est dans leur intérêt de vous voir afin de savoir si ils arriveront à vous « vendre » à leurs clients et afin de gonfler leur CVthèque mais ça n’assure pas qu’ils ont une mission (intéressante) à vous proposer. De mon côté je n’ai pas le temps (ni l’envie d’ailleurs) d’aller à 30 rdv. Je me déplace généralement quand : 1/ L’entreprise ou le chargé de recrutement a su m’attirer 2/ Une offre précise d’emploi m’est proposée et m’intéresse 3/ Je veux m’entraîner, me remettre dans le bain des entretiens ou découvrir des lieux/entreprises. Si vous rappelez systématiquement, les recruteurs vous forcent la main pour un rdv et vous allez être obligés de dire non à un certain nombre. Dire non c’est fermer la porte définitivement. Moi je ne rappelle pas, on ne saura jamais pourquoi : Je ne suis pas en recherche active, pas intéressé, problème de téléphone, en vacances, what else ? La porte est toujours ouverte, je peux les rappeler
  • Je pose des jours pour passer des entretiens et je me débrouille pour placer un maximum de rdv le même jour : Mardi 06/06 j’ai eu 3 rdv. Le fait que j’ai prévenu ma hiérarchie de mon souhait de partir facilite ma prise de congés
  • Un entretien ça se prépare ! C’est bien pour ça que je ne vais pas à 30 rdv aussi. Hormis arriver à l’heure et en costard-cravate, il y a facile 30 mn de préparation minimum pour chaque entretien : Les dirigeants, l’historique, l’esprit et les valeurs de l’entreprise, le poste proposé, les chiffres, les clients/partenaires, etc. Je ne détaille pas davantage, j’ai un document sur ce sujet, je le publierais peut-être un jour
  • Des propositions vous sont faites, assumez ce que vous êtes, ce que vous voulez, vos choix et envies ! Tous les postes ne sont pas intéressants et certains sont franchement risibles. J’ai eu des appels pour bosser sur Toulouse alors que je vis en région parisienne ou encore 2h de transport pour 1/3 de salaire en moins qu’actuellement. Comment dire ? LOL
  • Montrez votre motivation et votre passion ! J’ai préparé un entretien pour rentrer chez un hébergeur pendant plus de 6h. Ouverture de compte chez eux, analyse des offres, historique et équipe de l’entreprise, tests et prises de notes sur les choix techniques faits, etc. J’ai eu l’entretien avec un chasseur de têtes, j’ai pensé à tort que c’était l’entreprise qui était intéressée par mon profil alors que le chasseur de têtes voulait juste s’assurer qu’il pouvait transmettre mon CV. Il l’a transmis, sanction directe du directeur technique : pas le niveau requis. J’ai envoyé un mail via le contact de l’hébergeur en leur disant que j’avais passé un entretien pour rentrer chez eux, que j’étais chaud comme la braise, que j’avais pris des notes et que je trouvais dommage de ne pas leur communiquer les points que j’avais noté. Au pire ça pouvait leur servir (Partager), au mieux il y avait une chance minime qu’ils me rappellent. Ils m’ont rappelé et au final ils m’ont pris !
  • Si tout se passe bien, vous trouverez un job et avec de la chance exactement celui qui vous branche/motive. Si ce n’est pas le cas, le plus difficile c’est de garder le moral et d’identifier ce qui vous pénalise : Votre manque de mobilité ? Votre salaire trop élevé actuellement ? Un manque d’opportunités dans votre région ? Un CV pas assez vendeur ?

    Dans le dernier épisode nous verrons ce que j’ai perdu et gagné au change.

Déjà 8 avis pertinents dans Second mois de ma recherche d’emploi : Recherche active

merci beaucoup pour le retour d’expérience, c’est toujours appréciable de savoir comment cela se passe pour ces confrères et cela donne des pistes de réflexions lorsque on veut changer de taff.
Salute ,

Tout le plaisir est pour moi (mais j’accepte les virements et les chèques).

Tcho !

Superbe article ! Je vais dire que je suis dans mon premier mois. Ça fait un moment que je suis ce blog dans l’ombre et je ne pouvais pas ne pas réagir. Merci pour ce retour d’expérience !

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.