Next INpact, un pari sur l’avenir

Next INpact devient accessible sur abonnement et repense son modèle économique. Les réactions sont mitigées dans les commentaires. A partir du 5 mai ce sera 5 euros par mois, 50 euros par an, la décision n’est pas instantanée. Le choix n’est pas forcément simple.

Pour ma part je le ressens comme une mauvaise nouvelle. L’information gratuite de qualité disparaît. C’est dans la continuité de ce que le net devient. Si on ne veut pas de la pub débridée/irresponsable et du contenu de qualité, il faut payer, cela a un coût.

Pour moi il y a cependant plusieurs gros problèmes :

  • A 5 euros par mois on y réfléchit sérieusement, à 2 euros par mois beaucoup moins
  • Le public d’un site comme Next INpact est particulier, il y a les fidèles, ceux qui savent que l’information de qualité a un coût, ceux qui veulent soutenir. C’est un public sensibilisé à la question de l’information de qualité et assez fidèle. L’internaute lambda lui a toujours connu le tout gratuit, il ne paiera jamais pour avoir une information. Il se moque de la « qualité » de celle-ci, de « soutenir », de la « fidélité » envers un site/média, il va trouver l’information gratuitement ailleurs. C’est son premier critère et le plus déterminant. Les gens surfent, ils ne sont pas réellement dans une démarche pour s’informer
  • Qu’est-ce qui fait que ça mérite de payer 5 euros par mois ? La qualité générale des articles, le nombre d’articles qui m’intéressent par mois, le soutien aux journalistes ? On en vient à se demander à quoi correspond le coût/prix de l’information. S’arrêter de lire Next INpact n’empêchera personne de vivre
  • On se dirige de plus en plus vers des paywalls ou de l’info à deux sous recouvert de publicités. Mon Internet est mort
  • Combien êtes-vous prêts à payer par mois pour du contenu de qualité ? Je doute que les gens voudront mettre plus de 30 euros par mois et je doute que dans la réalité ça dépasse les 15 euros… Donc il va y avoir des choix à faire. Je m’abonne à Next INpact ou au Monde ? Je garde mon abonnement du Canard Enchainé en plus de Mediapart ? De plus en plus de sites embrasseront le fonctionnement par abonnement, une fois qu’on en sera là il faudra faire des choix. De nouveau de nombreux sites vont fermer

Next INpact est un site que j’apprécie vraiment. Pour les lire régulièrement je reconnais le professionnalisme des journalistes et la qualité de l’information. Pourtant si j’analyse mes sentiments :

  • Peu importe le site et l’information, je ne suis pas prêt à payer. Je ressens l’effort à faire, ce n’est pas naturel pour moi, c’est contre-nature. Le net foisonne d’informations en tout genre dont l’immense majorité est gratuite
  • En quoi les informations payantes sur Next INpact sont meilleures que celles gratuites sur InternetActu.net ? Cela m’oblige à prioriser des goûts/curiosités dans ma consommation de contenus
  • 5 euros c’est trop. Chacun doit évaluer le prix qu’il est prêt à mettre pour accéder à l’information. Pour moi c’est trop
  • Si je donne 5 euros c’est pour soutenir, pas réellement pour pouvoir accéder aux informations. Je ressens qu’on m’invite à soutenir, je ressens beaucoup moins la nécessité de payer pour accéder à l’information
  • Que j’ai accès aux informations et que les copains n’y aient pas accès, ça m’emmerde profondément. Perso j’ai tendance à ne plus partager les liens derrière un paywall, je pense qu’on est beaucoup à faire la même chose. A quoi bon filer un lien où il est nécessaire d’avoir un abonnement pour consulter le contenu ? Certains pensent que ça fait de la pub, ça incite les gens à souscrire un abonnement. Oui ça donne de la visibilité, de là à payer…

L’abonnement n’est pas la solution qui me convient au final, c’est la solution retenue par Next INpact pour être rentable et continuer l’aventure. Mes souhaits :

  • Je veux payer à l’article, pas pour tout le site. Je veux pouvoir acheter un titre de musique sans être obligé d’acheter tout l’album
  • Je veux rester libre dans mes lectures sur le net, pas enchaîné à quelques abonnements. En deux clics je suis sur un autre site, en deux clics je passe sur un autre sujet comme la politique par exemple. A quoi bon me parler de fidélité/abonnement à un site/média quand il est si facile/rapide/logique de passer à autre chose sur le net ? Il faut arrêter de construire des murs, il faut construire avec sa communauté. Lorsqu’on implique sa communauté, elle se sent responsable, elle fait des efforts, il faut l’inviter à contribuer mais ne pas l’enchaîner à soi
  • Je veux pouvoir partager le contenu que j’ai payé, ne pas fractionner le net davantage. Qu’on me donne la possibilité de partager l’article complet au moins 10 fois. Ça ne sert à rien sinon, ça augmente les risques/raisons de piratage et ça ne m’incite pas à payer. Ça me permet aussi de contribuer à la promotion du site et à la diffusion d’articles de qualité
  • Je veux que mon soutien soit utile, qu’il profite à tout le monde, parce que je soutiens moins un site qu’une certaine idée du net et de l’information. Pourquoi ne pas « débloquer » un article Abonné et ainsi le rendre public au-dessus de 1000 achats ?

L’offre et la demande ne coïncide pas. J’aime le contenu, je n’aime pas comment on me propose de l’acheter et d’en profiter. Je viens pourtant de m’abonner pour deux ans. L’équipe de Next INpact mérite ma confiance, elle l’a gagné depuis longtemps. Elle mérite sa chance de prouver que son positionnement est le bon. Elle mérite qu’on la soutienne dans ses tâtonnements même si elle fait des erreurs. Elle appelle à ce qu’on la soutienne, elle nous interroge sur notre responsabilité individuelle et notre rôle dans ce que sera le net demain. Ce qu’elle me propose ne me convient pas aujourd’hui mais je veux rendre possible les propositions qui me conviendront peut-être demain.

Respect, confiance, responsabilité. Rdv dans deux ans.

Déjà 19 avis pertinents dans Next INpact, un pari sur l’avenir

Assez d’accord sur au moins deux points :
– 5€ c’est trop chère. Pareil pour Mediapart auquel j’aimerais m’abonner, mais 9€ c’est excessivement chère.
– Proposer de payer à l’article serait une excellente alternative, qui pourrait même être plus rentable au final. Mais personne ne va dans cette direction…
L’argument du partage des articles de Next INpact n’est valide que pour une durée d’un mois maximum. Tous les articles sont en effet en accès libre au plus tard un mois après leur publication. Au pire, il reste possible de sauvegarder l’article dans un format quelconque et de partager le fichier, comme on le faisait en photocopiant un article de journal. En ce qui concerne l’achat d’articles à l’unité, ça vaudrait le coup de leur proposer. Ils sont très ouverts sur la question. Peut-être que cela a déjà été proposé dans les 750 commentaires de l’article.
Yo ,

Il y a sûrement des problématiques qui nous échappent pour ne pas proposer de payer à l’article. Il faudrait réfléchir au coût de chaque article car certains ne sont que des news, d’autres de vrais dossiers. Je pense également qu’il ne serait plus possible d’avoir une ligne éditoriale claire, il y aurait probablement des articles très lus/achetés et d’autres pas du tout. Je suppose également que payer à l’article ne permet pas de prévoir sur le long terme contrairement à un abonnement qui permet davantage de voir venir (trésorerie notamment).

Ce que j’ai voulu souligner c’est qu’il y a un déséquilibre entre ce que désire le lecteur (enfin moi en tout cas) et ce que propose le site. L’offre et la demande ne coïncide pas. Perso j’attends en 2017 des offres plus souples, plus proches de ma consommation des contenus sur le net. Là je vois des prix hauts, on me demande de soutenir mais j’aime beaucoup de choses et à la fin on va m’amener à choisir alors que je ne veux pas alors qu’aujourd’hui je peux encore profiter de tout (mais pour combien de temps encore…).

Tcho !

Dans l’absolu, un prix de cinq euros peut être trop cher mais, en réalité, c’est peu par rapport aux concurrents. Mediapart est peut être à ce prix, mais tous les autres sont plus chers pour la même chose. Comparons le prix de l’abonnement mensuel des principaux journaux :

– Le Monde : 17,50 €,
– Libération : 15 €,
– Le Figaro : 8,90 €,
– L’Humanité : 20 €,
– La Croix : 17 €,
– L’Équipe : 11,90 €,
– Ouest France : 14,99 €.

À titre de comparaison, le Canard Enchaîné, qui n’est publié que sur papier, coûte 5 € par mois.

Salute ,

Je suis au courant pour les articles Abonnés qui passent en accès libre 1 mois après leur publication. Il ne faut cependant pas se voiler la face, c’est chiant de se dire (ou de noter quelque part) qu’il faudra retourner sur tel article dans 1 mois. A noter qu’en étant Premium tu peux partager un article (apparemment 1 fois) via un mail.

Concernant la sauvegarde de l’article, c’est du piratage qui ne dit pas son nom. Probablement toléré et compréhensible mais ça reste hors des clous.

Je compte laisser un commentaire ou leur envoyer un message. Ce sera fait dans la journée.

Tcho !

ouais mais attention pour les prix : 1/ Next INpact ne couvre qu’un thème principal, l’informatique (je force le trait). Le Monde par exemple va couvrir l’actualité au sens large et va avoir une logique papier + site 2/ Je pense que c’est une erreur de vouloir généraliser ou expliquer un prix/coût. Pour certains l’information se doit d’être gratuite, ils ne débourseront jamais 1 euro. Pour moi 5 euros Next INpact, c’est trop. Pour d’autres, c’est le prix juste. C’est pour cela que je disais dans l’article qu’il faut se demander à quoi correspond le coût/prix de l’information. Chacun a son idée, il y a de nombreux critères qui rentrent en jeu : l’indépendance, le professionnalisme, les sujets abordés, la parole donnée à la communauté, la pub, le nombre d’articles, etc.

Tcho !

Malheureusement pour moi, leur nouveau modèle économique ne me convient pas.
Je suis sans doute une exception, mais je DONNE volontiers (à la fondation mozilla, à la quadrature du net, à framasoft, à l’eff, à riseup.net, à divers projets via le crowdfunding, tipee, patreon, …). Je le fait pour soutenir des projets que j’apprécie et j’avoue que les sommes que je verse son souvent très modestes (en général aux alentours de 10€).

Je sais que peu de gens le font, mais moi avec un abonnement, je me sens forcé, ça me fait chier de devoir me connecter, ça m’ennuie de ne pas pouvoir partager des liens (soyons honnête, on partage surtout les liens au moment où l’actualité est publiée) et je trouve le montant exagéré, d’autant plus que je ne suis pas français et que généralement les actualités sur les FAI français, sur les stats de netflix en france, etc… ne m’intéressent pas.

J’avais envie de soutenir NextInpact. J’avais d’ailleurs râlé d’avoir loupé leur offre de ce début d’année (6 mois à 6€) car j’avais envie d’y souscrire juste pour marque mon soutien (d’autant plus que je que je bloque les pubs inconditionnellement).

A 5€/mois, c’est sans moi… leur info est de qualité et la qualité à un prix, c’est vrai mais même si ça me fait ch*er, je peux vivre sans.

Salut,

C’est aussi 3,75 par mois (90 Euros/2ans). Foxconn paie ses esclaves sans doute mieux que ca. Cela dit, pouvoir payer à l’article serait un gros plus, effectivement.

Salute ,

Chacun a son idée (et ses moyens) concernant le prix/coût de l’information. Si tous les sites basculent sur un modèle par abonnement, on va pas pouvoir s’abonner à beaucoup de sites lol.

Tcho !

,

Je suis comme toi je donne en général, je comprends parfaitement ton positionnement. A noter qu’il est prévu de mettre en place le paiement des articles à l’unité. Je pense que ça pourra éventuellement venir remplacer ton don. Tu pourras débloquer certains articles, tout en donnant quelque part.

A titre d’info je pensais qu’il était encore possible de faire des dons mais je n’ai pas trouvé où.

Tcho !

En effet payer à l’unité pourrait être une alternative intéressante qui pourrait me convenir…
Il faudra voir les modalités et le prix mais c’est un système qui, je pense, m’irait bien et qui serait préférable à la génération de revenus publicitaires.

Ce qui serait encore mieux, c’est de pouvoir verser du crédit sur presse-libre et l’utiliser pour consulter des articles payants de n’importe quel partenaire! :-)

En fait c’est ce qui a l’air d’être prévu dixit David Legrand : « On proposera de l’achat à l’unité via LPL (La Presse Libre) ».

Tcho !

Je te fais la même remarque qu’à notre Cyrille national:
Il me semble qu’il manque une donnée importante: l’exclusivité du contenu abonné est temporaire. 1 semaine à 1 mois.
Et vu comment ils faisaient pour le moment, je ne pense pas que le contenu qui soit d’une actualité bouillonnante (donc, qui peut pas attendre) soit placé dans le contenu abonné.
Donc au final, le contenu est là, juste en différé. Manquera plus qu’un flux RSS du contenu non-abonné qui ajoute les articles dès que l’exclusivité est terminée (apparemment ça arrive), et on ne le remarquera même plus.

Pour le reste, je partage tes crispations sur le sujet, c’est dommage d’être obligé d’en passer par là, mais malheureusement c’est l’évolution logique du modèle actuel, et peut-être la plus saine. https://www.youtube.com/watch?v=81rTkCGTM4Y

Pour tout ce qui est journalisme, enquête, ça me semble assez inévitable, c’est une activité qui coûte cher (notamment sur le terrain) et qui produit peu en comparaison. Et les coûts explosent avec un gain en qualité/approfondissement (ex: l’enquête de terrain).
Il y aura toujours pléthore d’information gratuite, mais on peut difficilement laisser une équipe qui fait du bon travail manger des pâtes, ou être dans l’incertitude par manque de budget pour se projeter, bien longtemps.

Faudra trouver un nouvel équilibre notamment sur la question du partage du contenu (entre plusieurs sites/personnes), par exemple avec une quantité d’articles gratuits par mois, un partage des abonnés aux proches avec accès libre, des bouquets pour ne payer trop cher une quantité importante de médias…

> Je veux payer à l’article, pas pour tout le site. Je veux pouvoir acheter un titre de musique sans être obligé d’acheter tout l’album

Ils vont le faire ;)

Soumets-leur tes propositions en commentaires, je les trouve pertinentes (moi je ^^) et surtout ça leur permettra de jauger la demande, voir peut-être de trouver là bonne idée.

Hello ,

– Oui je suis au courant pour l’exclusivité du contenu abonné temporaire mais il est vrai que ça ne ressort pas dans l’article et que mes lecteurs ne le savent pas forcément

– Je reste sceptique sur le contenu en différé, un article que tu lis 1 semaine ou 1 mois plus tard, ce n’est plus de l’actualité. L’actualité du moment c’est Ubuntu/Unity et Mastodonte, tu te vois lire les articles dans 1 mois ? Il y a des « dossiers » intéressants et travaillés largement encore intéressants 1 mois après mais de l’actu…

– Je ne sais pas si c’est l’évolution la plus saine mais laissons leur une chance de prouver que si et de convaincre tout le monde

– Oui j’ai vu qu’ils vont proposer l’achat de l’article à l’unité, une excellente chose. J’ai déjà laissé un commentaire chez Next INpact, David Legrand m’a répondu. Je vais commencer à participer sur Next INpact comme je le fais ici, sur le Planet-Libre et sur le Jdh. L’information et l’avenir du net sont des sujets importants pour moi, je compte bien aider/contribuer dans la limite de mes moyens

Tcho !

> L’actualité du moment c’est Ubuntu/Unity et Mastodonte, tu te vois lire les articles dans 1 mois ?

Je compte sur eux pour avoir l’intelligence de garder ce type d’articles sur le créneau d’une semaine, et les dossiers d’un mois (puisqu’ils créent un grosse attente, par exemple pour faire acheter un article de cette façon).
Mastodon et Ubuntu, ils en parlent succinctement dans un billet gratuit, la nouvelle est là – et si on veut les détails / le guide, il faut attendre une semaine, ce qui reste raisonnable.
Le risque pour moi c’est plutôt la concurrence, ne pas se faire devancer de cette manière, et habituer les lecteurs à aller chercher ailleurs.
En même temps je trouve que leur approche de beaucoup de sujets est assez différentes, un peu plus travaillée peut-être, et le ton n’est pas le même. Je croise souvent les articles, et au final quand je n’ai pas le temps, je prends celui de nextinpact.

C’est un pari, c’est certain. Et il ne conviendra pas à tout le monde.

Hello ,

Pour résumer : 1/ Ils sont compétents et professionnels 2/ Ils sont loin d’être cons et à l’écoute de leur communauté 3/ Ils se sont bien démerdés pour être sur la ligne de départ (il faut partir à point)

A partir de là je souhaite sincèrement qu’ils réussissent et je contribue dans la limite de mes moyens pour leur laisser l’opportunité de réussir. Un pari sur l’avenir pourvu qu’ils gagnent ;)

Tcho !

90% d articles pour les abonnés c’est n’importe quoi. Surtout vu la profondeur et l’expertise…

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.