Un outil

Il est souvent difficile de trouver l’outil adapté à ses besoins. On devrait suivre le chemin logique suivant :

  • Recueil puis définition des besoins et identification des contraintes (quelques exemples) : Pour faire quoi ? Utilisé par qui ? Respect de mes valeurs et de mon éthique ? Coût ? Simple à prendre en main ? Explications claires et en Français ?
  • Recherche des outils correspondant aux besoins et aux contraintes
  • Tests/comparaisons des outils puis short list
  • Sélection de l’outil

Pour un outil informatique ça donnerait :

  • Recueil puis définition des besoins et identification des contraintes (quelques exemples) : Pour faire quoi ? Utilisé par qui ? Outil traduit ? Disponible sur quels systèmes d’exploitation (Windows/Linux/Android/Web) ? Respect de mes valeurs et de mon éthique ? Payant ? Courbe d’apprentissage ? Niveau de l’utilisateur ? Licence de l’outil et conditions d’utilisation ? Documentation claire et accessible ? Pérennité ? Interopérabilité ?
  • Recherche des outils correspondant aux besoins et aux contraintes
  • Tests/comparaisons des outils puis short list
  • Sélection de deux outils (un principal, l’autre de dépannage/comparaison)

Pourtant dans le secteur informatique je vois souvent la première étape totalement oubliée/sautée. On a besoin d’un éditeur de texte, on va directement rechercher les logiciels qui font ça. Après quelques temps on se rend compte qu’il ne nous convient pas. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on n’a pas réfléchi à ce que l’on avait besoin réellement et précisément. Tous les éditeurs de texte ne sont pas disponibles en Français ou gratuits par exemple.

Sauter la première étape de ce cheminement amène à tester de nombreux outils. C’est une grande perte de temps et c’est très frustrant. Plus grave cela conduit à une perte de repères pour la personne qui recherche l’outil adapté. Elle ne cherche plus à répondre à son besoin, elle commence à se contenter de ce qu’il y a de disponible. C’est un renoncement et une imposture, comment être satisfait d’un outil qui ne répond pas à nos besoins ?

C’est un travail colossal de trouver le bon outil pour chacun de nos besoins. Ça se compte en années et certainement pas en jour. Certaines personnes ne trouvent d’ailleurs même pas l’outil adapté alors ils le créent.

Aujourd’hui on veut tout et tout de suite sans même se soucier de ce qu’on a besoin… un non-sens complet. Cependant on a tendance à oublier que l’utilisateur ne sait même pas lui-même ce dont il a besoin, le définir en mots et prendre en compte l’existant (les outils disponibles et ce qu’ils font). Le sachant (en général le copain informaticien) est une partie importante – indispensable ? – du processus pour trouver l’outil adéquat.

Nous sommes tous d’accord pour dire que l’outil informatique est complexe. Les sachants doivent guider les utilisateurs désireux de trouver l’outil adapté à leurs besoins. Qui d’autre sinon ?

J’entends souvent dire que les gens ne font pas d’effort. Sans repère (définition des besoins et identification des contraintes), sans guide (un sachant pour conseiller et donner une direction), sans appui (connaître l’existant, posséder quelques connaissances informatiques ou comprendre certains termes), ça revient à vouloir sortir d’un grand trou boueux. On se met péniblement debout, on chute, on glisse, on retente, on retombe au point de départ. Au bout d’un moment on s’épuise et on arrête. On se contente des outils existants, simple d’accès, payant et ayant pignon sur rue. On renonce à nos besoins, on renonce à nous-mêmes.

Les gens font des efforts mais sans personne pour les hisser de ce trou boueux d’ignorance, ils finissent par abandonner et y rester. Définitivement.

Aucun avis pertinent dans Un outil

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.