Voyage au bout de la nuit

Voilà nous y sommes. Après l’euphorie des débuts, les premières grosses difficultés arrivent et leur lot de déceptions avec. On croirait presque que je vous forme à décortiquer puis trouver les usages et limites de chaque outil…

J’ai bouffé beaucoup de Termux ces dernières semaines mais j’ai peu avancé. Je trouve salutaire de parler également de ce qui ne va pas.

Clavier Bluetooth

Un bon tiers du temps passé (et perdu…) sur un problème mineur mais extrêmement agaçant. L’informatique facile vous dites ?

Je vous rappelle que j’ai acheté un clavier Bluetooth dont j’étais satisfait. Il y a environ 1 mois, il se met à taper en Qwerty. Après quelques essais pour résoudre le souci ça m’a rapidement gavé et j’ai laissé traîner pendant 3 semaines. J’ai tout fait, changer la langue dans Android, tester sur des périphériques différents, installer un autre clavier virtuel (Hacker’s Keyboard), retirer les piles, trouver la combinaison pour changer la langue sur le clavier. Puis je me suis résigné et j’ai fait ce que j’aurai dû faire depuis le début, j’ai fait une recherche sur le net. Je suis tombé sur les commentaires Amazon du produit, j’avais globalement déjà tout fait sauf un conseil acheter une application sur Google du nom de External Keyboard Helper Pro (2,09 euros). Je l’ai acheté, installé, le problème était réglé.

Il y a de grandes leçons à tirer de cette expérience :
1/ Le problème que j’ai rencontré à l’air spécifique au matériel LG, il se trouve que malheureusement mon téléphone et ma tablette c’est du LG. On « croit » qu’en achetant un bon produit on sera moins embêté, ce que je vois (d’après mon expérience) c’est qu’on s’en sort finalement en bidouillant. Je trouve ça gravissime. Mon clavier je le balançais à la poubelle si il n’y avait pas une petite application inconnue qui « fait le job » (que la surcouche LG ne fait pas)
2/ Du haut de mon expérience il m’arrive encore d’oublier une base essentielle : Faire simple. Après 15 mn à chercher, j’aurai dû faire une recherche sur le net
3/ Je suis quelqu’un d’assez compétent et en général je ne lâche pas l’affaire avant de résoudre un problème. Là j’ai dû passer à la caisse. Ça en dit long sur le futur de l’informatique, on a de moins en moins la possibilité de se débrouiller en mettant « les mains dedans », la nouvelle logique étant « il y a une application pour ça »

Hacker’s Keyboard

4/ C’est en forgeant qu’on devient forgeron

On a beau se casser les dents sur un problème, c’est comme ça qu’on apprend, c’est comme ça qu’on acquiert de l’expérience. J’ai perdu un temps important sur mon problème de clavier, j’y ai gagné une bonne vision de comment gérer les claviers Bluetooth sur Android et surtout l’utilisation de Hacker’s Keyboard. Sans clavier Bluetooth et à des fins de tests, cette application gratuite est devenue une évidence. C’est le clavier virtuel que j’utilise par défaut sur Termux. A noter que External Keyboard Helper Pro vient avec une petite appli permettant en deux clics de changer de clavier virtuel, très pratique pour switcher entre Hacker’s Keyboard pour Termux et le clavier Android par défaut. En une image je pense que l’intérêt est clair, avoir un « vrai » clavier pour taper des commandes.

hackers_keyboard

Android

Vous croyez vraiment que je suis sur Termux uniquement pour m’amuser à installer des applications en ligne de commandes ? Alors Android c’est du Linux ou pas ?

Chacun aura son point de vue. Certains se contenteront de dire que ça utilise le noyau Linux donc Android c’est du Linux. Pour ma part non. Sinon je serais obligé de dire que j’ai croisé une distrib Linux de merde et ça m’ennuierait. Oui bon je suis violent, Android c’est très bien comme système d’exploitation pour smartphone/tablette mais ayant entendu « Linux » je m’attendais à certaines similarités, des possibilités de bidouille.

Voici le dossier /etc (cliquer sur l’image, Laurent assure comme une bête).

etc

Voici le résultat de la commande mount.

mount

Là normalement vous vous dites « Ah ouais quand-même, c’est pas la même chose qu’à la maison ». Donc voilà mon sentiment. Je dois énormément chercher mes petits là-dedans. A titre d’exemple le fstab c’est pas /etc/fstab, c’est /fstab.g3. Je ne suis pas sur Termux uniquement pour jouer avec l’installation d’applications, je suis aussi dessus pour décortiquer Android et accessoirement me faire une opinion dessus en tant que « Linux ».

Root

A l’heure actuelle je suis extrêmement satisfait de Termux, il y a des points bloquants (voir l’article sur Ansible) mais c’est déjà fantastique ce qu’on peut faire avec. Les vraies difficultés et les vraies limitations arrivent avec Android. Si vous voulez aller plus loin avec Termux, l’étape obligatoire sera de rooter votre appareil. J’ai dû y passer. Si certains sont intéressés sur comment rooter un LG G3, qu’ils laissent un commentaire. A noter que je n’aurais pas pu afficher le résultat de mount sans être root (il suffit juste de faire su).

J’ai tout de même avancé, je suis notamment sur mosh en ce moment, ce sera probablement le sujet du prochain article.

Déjà 2 avis pertinents dans Voyage au bout de la nuit

La discussion est malheureusement close.