Entre deux

On m’a fait remarquer il y a quelques temps une certaine incohérence entre mes articles et mon utilisation du Libre et de GNU/Linux. Je suis souvent dans la nouveauté quand je parle technique sur le blog : Ansible, Borg, mpv, Termux. En revanche dans mon utilisation quotidienne, je reste sur de la stabilité et pour certains de la vieillerie : Debian, XFCE.

Aujourd’hui (hier à l’heure où vous lirez ces lignes) je rentre d’un week-end court chez ma meilleure amie à La rochelle. Je suis dans le TGV direction Paris Montparnasse et je tape mes articles sur mon téléphone Android avec mon clavier Bluetooth. Mon pc portable (Xubuntu) que j’ai amené avec moi pèse le poids d’un âne mort et ne m’apporte rien de plus dans le TGV. Avec mon smartphone j’ai accès au net, je peux prendre des notes et envoyer des mails, il pèse 10 fois moins lourd, j’ai Termux sous le coude…

Mon petit frère part dimanche prochain pour un échange scolaire de 6 mois en Espagne. Pour ne pas changer on m’a demandé 2 semaines avant son départ de lui trouver un pc portable. Compliqué avec 4 jours à La rochelle, la nécessité de ne pas prendre un truc cher, le peu de temps disponible.

Chromebook 11 pouces 250 euros neuf. Si j’avais eu plus de temps, j’aurai peut-être pris un ordinateur d’occasion. L’autre option était de prendre un 11 pouces sous Windows 10. Définitivement non. Un Atom et 2 Go pour faire tourner Windows 10, je souhaite éviter que mon frère s’ouvre les veines au bout de 3 mois. Comme d’habitude Microsoft ne sait pas faire des systèmes d’exploitation, un des principaux conseils qui revient c’est de ne pas mettre à jour Windows 10… bah oui avec un SSD de 32 Go et la taille des mises à jour Windows c’est se tirer une balle dans le pied.

ChromeOS je pense qu’il faut l’essayer pour comprendre la pertinence de la solution. Ça démarre en 5 secondes, ça s’éteint en 3 secondes. Les mises à jour se font en arrière plan et en automatique, rien à gérer niveau utilisateur d’un point de vue sécurité (antivirus, firewall, etc.). Avec les extensions/applications Chrome vous faites ce que la plupart des gens font sur un portable : YouTube, Office, Notes, surf internet, Drive, mail. Je sais par expérience que l’autonomie est excellente, plus de 10h pour le modèle choisi. Son poids et sa taille font qu’on peut le trimballer partout et notamment en cours. Pour ceux qui suivent un peu l’actualité le Play Store commence à arriver sur ChromeOS (mais pour quelques modèles seulement pour l’instant) donc les applications Android à portée de main.

C’est un outil tout simplement redoutable qui ne décollera pas car méconnu et parce que « c’est pas du Windows ». J’ai pu constater comme souvent la méconnaissance des acheteurs sur les produits en consultant les avis sur Amazon : « Pas pu installer Photoshop dessus. Nul. ». Le produit a beau être excellent, le client voit juste un ordinateur pas cher, il ne se doute pas une seconde que ça pourrait être autre chose qu’un Windows, une autre manière d’aborder les besoins.

Je sais que ce Chromebook remplira parfaitement son rôle, le coût est bas et si il y a casse/vol alors la perte sera limitée. Mon frère a déjà un pc portable sous Windows 10, 17 pouces, le poids d’un éléphant. Trop cher et surtout trop lourd pour être une alternative viable et partir avec. La grande question ce sera de voir quel pc il continuera à utiliser à son retour dans 6 mois. Je parie sans l’ombre d’un doute sur le Chromebook.

Pourquoi je vous dis tout cela ? Parce que modestement à mon niveau j’essaie de faire comprendre à mes lecteurs qu’on s’en fout de l’outil, ce qui est important c’est de comprendre le besoin de l’utilisateur, essayer de le traduire en mots et ensuite identifier des solutions pertinentes pour répondre à son besoin. Je n’impose pas mes idées et mes choix aux personnes qui viennent me demander conseil. L’utilisateur oublie que le choix lui appartient et le conseiller oublie qu’il est là pour le guider, pas pour le juger.

GNU/Linux et le Libre ont comme tous les autres outils des qualités et des défauts. Ils ont bien assez de qualités et ils répondent à suffisamment de besoins pour qu’on ne se sente pas obligés de les conseiller n’importe quand et ainsi qu’on tente de faire rentrer un carré dans un rond.

Déjà 4 avis pertinents dans Entre deux

  • Hello,

    Est-ce que tu peux mentionner le modèle que j’y regarde de plus près ?

    Je cherche justement une petite machine qui serait plus pratique à trimballer pour certains évènements que mon gros machin, qui pèse ses deux kilos tout de même, ça tient chaud dans le dos. Idéalement, un Linux « classique » viendrait remplacer ChromeOS, je n’ai pas besoin de bcp de stockage (j’ai un petit joujou d’1To qui débarque la semaine prochaine), bref, ça le ferait, me je ne sais pas trop quelles caractéristiques attendre de ces bêtes-là.

    Sachant qu’un écran mat est évidemment quelque chose de très avantageux :)

  • Ben j’ai vu beaucoup de chromebooks aux alentours de 250€, c’est pas mal je pense pour une machine d’appoint. Je ne cherche pas nécessairement la lecture de vidéos, et encore je pense que c’est surtout une question de pilotes, parce que Intel a le matos pour ça. Pour moi 11 pouces c’est petit pour ce genre de tâches, non là c’est vraiment à voir comme un outil à prendre dans son sac pour aller bricoler chez les autres (au PSL par exemple, mais c’est pas le seul endroit où je peux bosser).

    J’ai même essayé de regarder du côté des post-netbooks équipés en Windows 10, mais le problème, c’est justement lui, et les constructeurs qui n’hésitent plus maintenant à verrouiller les UEFI pour ne pas démarrer autre chose même sans Secure Boot (t’as le choix entre Windows et… rien). Ce qui est hallucinant, quand on cherche un écran mat, sur LDLC par exemple (http://www.ldlc.com/informatique/ordinateur-portable/pc-portable/c4265/p1e48t3o0a1+fv889-4925,4926+fc418-0.html), c’est le gap : en 11/12 pouces, on passe directement de 229€ avec des machines à base d’Atom x5 ou de Celeron, à des machines à plus de 1000€ et des machines en core iX. Et vu la finalité, Atom et Celeron pourront convenir.

La discussion est malheureusement close.