Le flux

Chaque minute 500 heures de vidéos sont uploadées sur YouTube. Un article intéressant qui parle de ça.

On voit sur un point précis qu’il n’est humainement pas possible de tout voir. Ça c’est logique, je ne vous apprends rien. Le rapport par contre donne le tournis 30000 mn de vidéos uploadées… chaque minute. En mai 2016, on devrait atteindre 36000 mn de vidéos uploadées chaque minute.

Je visualise les informations comme des cours d’eau, rivières, fleuves, torrents. L’être humain lui n’a plus pied dans ce flux depuis longtemps, il doit apprendre à se mouvoir dans ces informations si il ne veut pas être noyé. Plus il ouvre grand la bouche, plus il aspire d’information et plus il devient lourd puis coule. Les personnes les plus sensibles à ce fonctionnement se trouvent sur les bords munies d’un tamis pour récupérer les informations précieuses. Ils savent nager mais ils ne sont quand-même pas à l’abri de la noyade quand ils doivent aller pêcher une information.

Ce flux est une vraie force, il déplace, entraine, érode. Il est généré par des évènements, des hommes, des machines/bots. Il y a encore quelques années, avant Internet, l’information et la connaissance étaient d’accès difficile. C’était payant, il fallait se déplacer dans certains lieux (librairies, bibliothèques). Aujourd’hui c’est à portée de main, un océan d’informations qui invite à la baignade. Malheureusement personne ne sait nager parfaitement dans ce flux, trop vaste, trop rapide, trop.

Hier un collègue narquois se moquait du nouveau fusil fourni à la BAC, il ne tire pas droit. Mais en fait si. C’est un professionnel de l’information et il est très bon dans son domaine pourtant entre le vrai et le faux, il est dans le faux. Ça interroge beaucoup sur les capacités à avoir pour trouver la bonne information, la vérité.

J’ai eu affaire plusieurs fois à des personnes se moquant de la pertinence et de la validité des informations remontées sur le Jdh. Je crois que ces personnes n’ont tout simplement pas compris que le rapport (comme pour les vidéos YouTube) entre l’information et le temps nécessaire pour vérifier l’information devient ingérable. La bonne conscience populaire voudrait que l’information soit vérifiée avant d’être publiée.

A l’heure des réseaux sociaux et de leur viralité, de la mondialisation de l’information, du flux continu et perpétuel, du rapport affolant entre l’information et le temps nécessaire pour la vérifier. Mais bien-sûr.

Je suis narquois moi aussi, désolé. Je souhaite comme nous tous que cette information soit vérifiée avant d’être publiée. Pardon vérifiée ou contrôlée ? Évidemment vu le flux d’information, il ne sera bientôt plus possible que cela soit fait par des êtres humains. Ce sera donc automatisé, contrôlé par des algorithmes puis recraché à une personne (rémunérée ?) qui fera ce processus de vérification, d’amener du sens.

C’est assez ironique de voir le silence autour du mécanisme Content ID de YouTube capable de repérer quelques notes de musique, un bout de vidéo sous copyright. Ça marche de mieux en mieux. La surveillance je veux dire, euh pardon le contrôle.

Aucun avis pertinent dans Le flux

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.