Groovy 2.4.4 est sorti

Depuis quelques jours, Groovy est disponible en version 2.4.4 sur le site officiel. Alors, qu’y a-t-il de nouveau dans cette version ? Hé bien pas grand-chose. Essentiellement des corrections de bugs. Groovy a adopté depuis la version 2.0 le semantic versioning un système de notation de version très répandu dans le milieu logiciel libre. Concrètement, une numérotation trinumérique x.y.z. On incrémente x lors de changements qui introduisent des incompatibilités avec les précédentes versions (concrètement le code écrit en Groovy précédemment n’est pas assuré de fonctionner), y lorsque l’on introduit des nouvelles fonctionnalités rétro-compatibles et z, lorsqu’il ne s’agit que de corrections de bugs. Et Groovy vient de passer de la version 2.4.3 à la version 2.4.4. Donc, une version mineure.

Mais rassurez-vous, je n’écris pas un article uniquement pour ça. Si j’écris cet article, c’est parce que le langage sort d’une petite série de péripéties commencée 6 mois plus tôt.

Le 19 janvier dernier, Cédric Champeau, l’un des principaux développeurs de Groovy écrivait sur son blog qu’il cherchait désormais un travail. En effet, ce même jour, Pivotal, un géant de l’informatique américain surtout connu pour son framework Spring, annonçait qu’il mettait fin au financement du développement de Groovy et Grails. Ce financement avait duré depuis l’achat en 2008 de la Groovy and Grails company (G2One) et il est sans conteste à la source du développement très rapide du langage et de son niveau de maturité.

À partir de ce jour, donc, commença pour le langage un moment de flottement au cours duquel son avenir devint moins assuré. Cédric écrit à ce propos :

Pour vous, cela ne change probablement pas grand-chose car Groovy et Grails existaient bien avant Pivotal sans financement privé.

Certes, mais sans le financement de Pivotal, le développement du langage allait en être considérablement ralenti sans core-dev payés pour travailler à plein temps dessus.

La conclusion de ces péripéties trouve lieu le 11 mars lorsque la fondation Apache annonce que le projet vient d’intégrer son incubateur, le sas de maturation avant de devenir un projet pleinement soutenu par la fondation.

Si, comme moi, vous travaillez à ce moment-là beaucoup avec Groovy, il y a fort à parier que vous ayez eu quelques problèmes pour accéder à la documentation du langage à partir des moteurs de recherche. En effet, le site officiel a entamé une mue durant cette période faisant qu’une grande partie des moteurs de recherche renvoyaient vers des pages périmées provoquant des 404 à la chaîne. Fort heureusement, ils ont bien fait leur boulot d’indexation et tout est rentré dans l’ordre, désormais.

L’équipe semble avoir eu beaucoup de boulot pour la migration. Le dépôt GitHub officiel a changé d’adresse pour être désormais un miroir d’un dépôt git officiel de la fondation Apache (il est ici), le suivi des tickets est passé de GitHub au Jira officiel d’Apache et la documentation a changé de licence pour adopter la licence Apache 2.0 ce qui a nécessité de contacter tous les contributeurs de cette dernière pour leur demander leur accord. Et moi, pendant ce temps, je me suis fait spammer par la mailing-list :p

Bref, la version 2.4.4 de Groovy est la première version officielle publiée sous la gouvernance de la fondation Apache et, bien qu’étant une version mineure, elle restera une version historique du langage.

Et moi, je suis heureux d’apprendre que son développement continuera d’être aussi actif car je songe sérieusement à commencer à contribuer.

En tout cas, merci à Cédric Champeau et à tous les développeurs de Groovy de nous offrir un si beau langage.

Aucun avis pertinent dans Groovy 2.4.4 est sorti

Laisser un commentaire

indique des champs obligatoire.